Haute-Loire Infos.fr
Haute-Loire Infos.fr > Actualités > Enquête : Les habitudes de consommation en Haute-Loire...

Enquête : Les habitudes de consommation en Haute-Loire...

Une présentation des résultats de la dernière enquête sur les flux de consommation locaux a eu lieu jeudi dernier à l'auditorium de l'Immeuble Interconsulaire de Brioude. L’occasion, pour les professionnels, de trouver des éléments de réponses sur le potentiel de consommation en Haute-Loire, la provenance des clients, ou le poids du e-commerce dans la consommation des ménages altiligériens...

Qui achète, quoi, où, et comment en Haute-Loire ? Les réponses se trouvent dans l'enquête sur les flux de consommation réalisée auprès de plus de 4000 ménages de la Région, à l'initiative des CCI d'Auvergne. Elle a été dévoilée jeudi soir dernier à l'Immeuble Interconsulaire de Brioude. Marché potentiel, origine des clients, attraction/évasion, e-commerce...tout a été pris en compte pour anticiper et comprendre les nouvelles attentes des consommateurs.

Que dépensent les ménages de Haute-Loire ?

98 935 ménages ont fait l'objet de l'enquête, soit 7% de plus que la dernière effectuée en 2007. On constate une dépense moyenne de 15 531 € par ménage, consacrée à 39% aux dépenses alimentaires. Un marché total de 1537 M€ pour les 41 produits de consommation courante, soit une hausse de 11% par rapport à 2007. Elle s'explique par l'augmentation du nombre des ménages, et par la hausse des dépenses de chacun d'entre eux. Si l'on excepte les services (coiffure, soins de beauté, réparation auto et carburant), les biens de consommation représentent 1267 millions d'euros dans ce marché potentiel. 80% du potentiel de consommation se concentre sur le centre-est du département .60% de ce potentiel sont dépensés dans les grandes surfaces (66% pour l'alimentaire), alors que le petit commerce résiste bien en non alimentaire (36%). La vente à distance représente 5% des dépnses de consommation. Les ventes sur internet progressent et concentrent désormais 64% des dépenses réalisées à distance (74% pour les achats non alimentaires).

Où les consommateurs font-ils leurs achats ?

81% de la dépense des ménages de Haute-Loire restent sur le département. 2% vont sur les autres départements de la région. 12% s'échappent hors de l'Auvergne, et 5% partent sur de la vente à distance. La Haute-Loire est le département d'Auvergne où l'évasion est la plus forte (19% contre 9% en moyenne sur la région), notamment pour les dépenses non alimentaires. La proximité d'une offre attractive dans le Puy-de-Dôme pour les ménages de Brioude, et celle de Saint-Etienne pour ceux d'Yssingeaux y contribuent fortement. L'unité urbaine du Puy-en-Velay arrive néanmoins à attirer une part significative des dépenses des ménages altiligériens, grâce à une offre diversifiée, et assez bien adaptée aux attentes des ménages. L'activité des commerces de Haute-Loire contribue pour 14,5% à l'activité régionale générée par les ménages de la région, et ceux des départements limitrophes. L'unité urbaine du Puy-en-Velay capte à elle seule 41% de l'activité des commerces du département.