Haute-Loire Infos.fr
Haute-Loire Infos.fr > Actualités > Des propos rassurants sur la refondation de l'école...

Des propos rassurants sur la refondation de l'école...

La refondation de l'École est plus que jamais d’actualité, en Haute-Loire comme partout ailleurs. Il en a été question lors d’un entretien avec la presse, jeudi, à l’Inspection Académique. Ses objectifs : permettre aux élèves de mieux apprendre, pour qu’ils puissent tous réussir, et former les citoyens de demain. Jean-Williams Semeraro s'est voulu confiant et rassurant sur le sujet...

2014 sera l’An II de la refondation de l’école, l’occasion pour l’inspecteur d’Académie de Haute-Loire, Jean-Williams Semeraro, de faire un premier point sur les démarches entreprises dans le département depuis le vote de la loi du 8 juillet 2013. Il s'est voulu confiant et rassurant sur l'application de celle-ci dans le département « Je veux rassurer les parents d'élèves, car ça fait 5 mois que l'on parle des rythmes scolaires, beaucoup de choses ont été dites, beaucoup de peurs ont été suscitées. Je peux comprendre qu'il y ait des parents qui ont des criantes sur ce qui va être mis en place à la rentrée prochaine. Tous les élèves du département travailleront sur 9 demi-journées l'an prochain dans le secteur public. On va leur donner 1/2 journée de plus pour mieux apprendre. La refondation c'est tout ce mouvement de fond de redéfinition de la pédagogie. C'est enseigner autrement, pour être plus en phase avec notre société. Nous devons nous adapter. La refondation ce n'est pas une révolution, c'est quelque part une révolution pédagogique ! ».

Une redéfinition du maillage territorial ?

La question est de savoir si le maillage territorial aujourd'hui correspond à l'école du 21è siècle « Je me demande si on ne devrait pas avoir une convention qui associe les élus, les enseignants, les organisations syndicales ». Des moyens supplémentaires et de nouveaux rythmes scolaires doivent offrir aux écoliers du meilleur temps pour apprendre à lire, à écrire et à compter, mais aussi davantage de temps périscolaire pour s’épanouir en découvrant des activités sportives, artistiques et culturelles...

Objectifs et moyens :

Pour l’inspecteur d’Académie « L’avenir de la jeunesse, l‘évolution de notre département dans un contexte national de redressement, son développement culturel, social et économique dépendent largement de notre capacité collective à refonder l’école de la République et doit nous conduire à améliorer les résultats et renforcer l’équité de notre système éducatif pour les élèves et pour le pays ». Il s’agit de poursuivre les objectifs fixés par la nation à son école : une école à la fois juste pour tous et exigeante pour chacun. Il faut affecter les moyens humains au service des priorités de la refondation sur la durée de la législature.

Les orientations de la refondation de l’école de la République :

Cette refondation est avant tout pédagogique et doit garantir la réussite éducative de tous les élèves. Pour l’inspecteur d’Académie, il convient pour cela de refonder la formation initiale et continue aux métiers du professorat et de l’éducation. Il s’agit de placer les contenus des enseignements au cœur de la refondation, de donner la priorité à l’école primaire, de repenser le collège et mieux réussir au lycée. Il faut également développer une grande ambition pour le numérique à l’école. Promouvoir une école inclusive dans la scolarisation des élèves en situation de handicap. Lutter contre le décrochage scolaire et l’illettrisme. Redynamiser le dialogue entre l’école et les parents, les collectivités territoriales et le secteur associatif.