Haute-Loire Infos.fr
Haute-Loire Infos.fr > Actualités > Les médecins généralistes ne décolèrent pas...

Les médecins généralistes ne décolèrent pas...

Les médecins généralistes ne décolèrent pas contre la loi Santé. Ce mardi 6 janvier, MG 43 a appellé tous les praticiens de la Haute-Loire à poursuivre le mouvement entamé en décembre dernier et à fermer complètement leur cabinet. En ligne de mire, notamment, le projet de Loi Touraine. Selon eux, il n'apporte pas de réponses à leurs revendications, et ce ne sont pas les déclarations faites par la ministre qui changent quelque chose...

Après une première mobilisation durant les fêtes de fin d'année, les médecins généralistes ont à nouveau manifesté leur mécontentement contre, entre autre, le projet de Loi Touraine sur la santé. Celà s'est traduit par des fermetures de leurs cabinets mardi. Roland Rabeyrin, président du syndicat MG43, a eu l'occasion de s'exprimer sur le sujet lors d'un rendez-vous auquel étaient conviés médecins et journalistes " Marisol Touraine n'a pas écouté le message que nous lui avons adressé. Seuls les urgentistes et la FHP ont été entendus. Nous n'avons aucune réponses à nos revendications ". Entouré d'autres confrères, il a eu l'occasion de rappeler que les médecins avaient ras le bol de la surcharge de travail à laquelle ils devaient faire face, et notamment sur le plan administratif, et que les contrôles exercés par les caisses de Sécurité Sociale n'arrangeaient pas la situation " Nous avons besoin de moyens supplémentaires pour financer un secrétariat dans les cabinets de médecins. Celà nous permettrait de nous recentrer sur les soins ". En ce qui concerne l'extension du tiers-payant, il a précisé que les médecins généralistes étaient contre la généralisation imposée par le gouvernement, et qu'ils préféraient l'appliquer auprès des patients qui en ont réellement besoin, faute de moyens financiers " Le tiers-payant doit être simple, sans aucune surcharge de travail, et avec une garantie de paiement ", en se référant à un rapport de l'IGAS publié en 2012. Les préconisations faites dans celui-ci, permettrait, selon lui, de réaliser 420 millions d'économies par an " Marisol Touraine devrait relire ce rapport ! Il préconise aux caisses de Sécurité Sociale et aux mutuelles des méthodes modernes pour faciliter la vie ". 

Les médecins généralistes ont bon dos...

MG 43 dénonce le fait que l'on impose de nouvelles responsabilités aux médecins généralistes, comme celles qui consiste à organiser l'éducation thérapeutique des personnes atteintes de diabète. Le syndicat pointe du doigt la mise en place du système " SOFIA " (un centre d'appel de conseils téléphoniques), qui selon lui n'est pas concluant " On a fait l'expérience à l'étranger, et on a vite arrêté ! C'est un investissement qui ne porte pas ses fruits ". Autre exemple avec celui de la vaccination " Notre rôle de médecin est de savoir qui est vacciné. Nous n'aurons plus de traçabilité demain si d'autres professionnels de santé vaccinent les patients ". Pour faire bref, les médecins généralistes souffrent d'un manque de reconnaissance, et selon eux, celà ne serait pas favorable à l'installation de jeunes médecins. La situation risquerait bien de s'empirer dans les années à  venir avec les départs à la retraite. Difficile aujourd'hui de trouver un médecin traitant dans des villes comme le Puy-en-Velay, car leurs conditions d'exercice, à leurs yeux, ne sont pas satisfaisantes. Ils sont persuadés qu'il sera de plus en plus diffcile de se faire soigner, et que la prise en charge de la santé est en danger. Ils restent déterminés à défendre leur métier, et n'écartent pas le fait d'organiser d'autres actions pour se faire entendre.

Les médecins présents lors de la rencontre avec les journalistes du Puy-en-Velay...