Haute-Loire Infos.fr
Haute-Loire Infos.fr > Actualités > Des hébergements proposés aux sans-abri...

Des hébergements proposés aux sans-abri...

Les températures ont chuté en Haute-Loire, et pour éviter que certaines personnes fragilisées ne passent la nuit dehors, un dispositif d’hébergement a été une nouvelle fois mis en place cette année sur le département, en étroite collaboration avec les services de l’Etat, les travailleurs sociaux, et des structures qui ont l’habitude venir en aide aux plus démunis, comme Tremplin, au Puy-en-Velay…

Les températures hivernales peuvent mettre en danger les personnes fragilisées ou isolées. C’est pour cette raison que le Plan grand froid a été déclenché sous l’impulsion de la préfecture de la Haute-Loire, et en étroite collaboration avec les associations caritatives, les collectivités locales, et les élus qui ont été invités à effectuer des signalements auprès du 115. Il s’agit de proposer des places d’hébergements à ceux qui en ont le plus besoin, mais aussi de les accompagner pour obtenir des soins, ou des papiers. Le cas échéant, il s’agit également de faire jouer la solidarité entre départements et proposer des solutions pour répondre aux besoins des grandes métropoles comme Lyon. En attendant en Haute-Loire, 276 personnes bénéficient d’un hébergement, grâce à des structures comme Tremplin, au Puy-en-Velay. L’an dernier, plus de 300 personnes avaient dues être prises en charge au mois de février. A partir d’un signalement effectué au 115, elles peuvent être accompagnées soit vers un hébergement, soit vers un logement. Certaines sont logées dans une chambre d’hôtel. Les profils des personnes sans domicile sont multiples, il y a des jeunes en errance, suite à des problématiques familiales, par exemple, ou des ruptures multiples. Il y a également des personnes plus âgées qui ont connu des situations difficiles tout au long de leur vie, et qui se retrouvent parfois confrontés à des addictions. Il y a aussi des femmes victimes de violences conjugales, et qui se retrouvent seule du jour au lendemain dans la rue. Enfin, il y a des personnes étrangères sans papiers, seules ou en famille.