Haute-Loire Infos.fr
Haute-Loire Infos.fr > Actualités > Secours Catholique : 3 questions à Pierre Boit...

Secours Catholique : 3 questions à Pierre Boit...

Dans son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France, le Secours catholique pointe une paupérisation de la population, chez les seniors notamment, mais aussi les jeunes couples. Il en a été question lors de l'assemblée générale de la délégation départementale. Nous en avons profité pour pour faire le point avec le président Pierre Boit...

Haute-Loire Infos : La précarité est-elle toujours aussi présente en Haute-Loire ?

Pierre Boit : Malheureusement la pauvreté et la précarité se maintiennent sur le département. On a accueilli autour de 1250 personnes dans nos stuctures. Elles sont confontées des problèmes liés aux factures d'eau, d'électricité, et de chauffage, mais aussi aux problèmes de mobilité, car les transports en commun ne sont pas très pratiques dans notre région, et c'est très difficiles pour elles de se déplacer pour un travail à plusieurs kilomètres de leurs domiciles. On nous sollicite pour l'achat d'une voiture, pour l'entretien d'une voiture. Et puis bien sur, il y a toutes les difficultés sociales habituelles.

Haute-Loire Infos : Quel est le profil des personnes en question ?

Pierre Boit : On a de plus en plus de personnes âgées avec de faibles retraites. Elles sont de plus en plus nombreuses à venir nous voir, car elles arrivaient à s'en sortir lorsque elles travaillaient, même si leurs salaires n'étaient pas mirobolants, elles ont beaucoup plus de mal avec leurs faibles retraites. On a également pas mal de jeunes ménages en difficulté, et notamment dans le Brivadois, ou de mamans célibataires.

Haute-Loire Infos : Quels sont les partenariats établis par le Secours-Catholique pour leur venir en aide ?

Pierre Boit : C'est important et primordial pour nous. On un partenariat avec le garage solidaire de Chadrac, également dans le domaine immobilier avec Habitat et Humanisme. On a mis en place une petite action baptisée " Les bûcherons solidaires ", avec l'équipe de l'Emblavez et le CCAS du Puy-en-Velay, ce qui nous a permit d'apporter 80 stères de bois l'an dernier à des personnes qui se chauffent au bois. Ce n'est pas révolutionnaire, mais on trouve que c'est une action socialement importante. On essaye également depuis un an de permettre à des personnes en précarité d'accéder à la culture à travers différents domaines. On a trouvé des artistes qui peuvent les aider, et notre grand projet pour 2020, c'est de leur permettre de participer à un festival destinée aux personnes en précarité à Avignon, une manifestation qui réunira des gens de toute la France.