Haute-Loire Infos.fr
Haute-Loire Infos.fr > Actualités > L'invité du week-end : Raymond Fournel, président du District de Football...

L'invité du week-end : Raymond Fournel, président du District de Football...

Raymond Fournel, président du District de Football de la Haute-Loire est notre invité ce week-end. Après sa récente nomination à Paris, nous avons souhaité lui poser quelques questions sur ses nouvelles responsabilités, mais aussi sur le football en Haute-Loire, et notamment Le Puy Foot 43. Il s'est enfin confié sur sa personnalité et les passions qui l'animent au quotidien.

Haute-Loire Infos : Vous avez été élu à la tête des Présidents de District en remplacement de Bernard Herbert. Quelles vont être vos missions et priorités ?

Raymond Fournel : Une mission urgente en priorité compte tenu que la réforme de la gouvernance doit être votée  ce samedi. Cette dernière consiste à essayer de réconcilier les Pros et les Amateurs. En effet, de tout temps, les rapports entre foot amateur et foot professionnel ont été émaillés par des rudes moments de tensions et de périodes d'accalmie. Les intérêts apparents de l'un ne sont pas forcément ceux de l'autre. Mais tout tient de leur combinaison. Aujourd'hui le pari proposé va au bout de cette logique. Le respect entre pros et amateurs est la base pour un travail commun et efficace. En tant que  nouveau président du collège des présidents de district (101 districts ou comité en France), j'ai un rôle de porte parole de ceux-ci. Concernant la réforme, mon avis est le soutien total à cette dernière, car il s'agit d'une démocratisation du foot ball. Je fais confiance à mes collègues présidents de district et je pense qu'elle sera votée ce samedi 2 Avril. Dans le cas où la réforme obtiendrait le 2 Avril le nombre de voix nécessaire, la FFF entrerait dans une nouvelle ère. Le conseil fédéral actuel démissionnerait et une assemblée générale serait convoquée pour le 18 Juin, avec comme conséquence de nouvelles élections au scrutin de liste. A cette occasion je souhaite être un fédérateur entre toutes les composantes du football. Le collège  doit être une force de proposition. On a trop souffert d'être traité d'amateur, alors que nous sommes fiers de l'être au sens noble du termeHaute-Loire Infos : La formation des éducateurs fait parti de vos chevaux de bataille depuis plusieurs années, ou en est-on aujourd'hui ?

Raymond Fournel : En effet, depuis la 4° année consécutive, le district de football par l'intermédiaire de la commission technique  aura formé plus d'une centaine d'éducatrices et éducateurs. En fin de saison, cinq sessions d'initiateur 1° degré (32 heures de formation pour les éducateurs responsables des enfants de 5 à 11 ans), un initiateur 2° degré (12 à 15 ans), un animateur senior (adulte) et deux formations d'éducateur futsal auront été proposées. La mise en place de ces différents stages étant sous la responsabilité du conseiller technique départemental. Ces formations sont une priorité pour le district car au delà du contenu technique, c'est tout le côté éducatif que l'on met en avant. Education, respect, connaissances pédagogiques : ces thèmes me sont chers et restent ma priorité et celle du  comité directeur. Mes autres priorités sont le développement du futsal, le football féminin, la lutte contre la violence et la formation des jeunes arbitres.

Haute-Loire Infos : Le Puy Foot 43 fait encore parler de lui avec le départ de l'entraîneur Thierry Bouquet, quel regard portez-vous aujourd'hui sur le club, et quel avenir peut-on lui envisager ?

Raymond Fournel : Je ne rentrerai pas dans l'organisation des clubs de Haute-Loire. Je connais toutefois depuis longtemps, Thierry Bouquet ,car il a été l'entraîneur de l'Olympic St Julien. J'apprécie l'homme et l'éducateur. Concernant le club, je sais les qualités, les compétences et le sens du bénévolat de Christophe Gauthier. Il va arriver à stabiliser le club dans la durée, mais il faut lui laisser le temps. Je souhaite de tout coeur le maintien de l'équipe fanion en CFA 2, car nous avons besoin d'une "locomotive" pour développer le football en Haute-Loire. Je dirais même que pour retrouver un public, il faudrait évoluer en CFA. Je salue le bon parcours des U 17 et de l'équipe féminine qui devront retrouver le championnat national la saison prochaine.

 

Haute-Loire Infos : La dernière manifestation footballistique de grande ampleur en Haute-Loire a été la rencontre internationale de Futsal organisée fin 2010. Peut-on, et faut-il envisager d'en proposer d'autres et plus souvent ?

 

Raymond Fournel : Il faut se réjouir que malgré des conditions atmosphériques détestables, nous avons pu retrouver plus de 2000 personnes sur les deux jours au palais des sports. Il y a donc un public "FOOT" pour des rencontres de haut niveau. Malheureusement le département de la Haute-Loire ne dispose pas d'installations aux normes fédérales pour accueillir des matchs internationnaux de foot à 11. Notre savoir faire et notre sens de l'accueil, ayant été reconnus et appréciés  par la FFF, je ne désespère pas l'obtention d'une compétition de bon niveau, comme par exemple une 1/2 finale de Gambardella, ou une sélection nationale jeune ou féminine.

 

Haute-Loire Infos : La violence dans les stades est un sujet qui revient régulièrement dans l'actualité, que faut-il faire, selon vous, pour y faire face ?

 

Raymond Fournel : Dans un premier temps les données chiffrées sont importantes. Le football au niveau national représente plus de 2 millions de matchs par année. Au niveau départemental nous organisons 6000 matchs par saison, c'est à dire ce que d'autres disciplines organisent en 10 ans et plus. Sur la dernière saison 48 faits ont été recencés. Il s'agissait dans 65 % des cas d'incivilités verbales. 4 bousculades envers arbitres et 13 coups entre joueurs sans blessure. La quasi-totalité des incidents se déroulent en seniors. Ces chiffres à ce jour  sont en diminution, mais la violence est montée d'un cran. Ce n'est pasle football qui génère cette violence mais le foot en est victime, ce n'est que le reflet de notre société actuelle. Les actions mises en place : Prévention et répression :

 

1)  Opération banc de touche : le banc de touche est évalué par l'équipe adverse et entre dans le calcul du fair play en fin de saison. Lorsque deux signalements  nous ont été transmis pour la même équipe nous organisons une réunion avec le club concerné, dirigeant, éducateur, arbitre et capitaine pour analyser le problème et essayer de trouver une solution.

2)  Formation des délégués de clubs par la commission information et promotion.

3) Mise en place d'un protocole aménagé "on parle tous football" ou chaque joueur serre la main de l'adversaire.

4) La formation des capitaines au sein des équipes jeunes U 15 à U 18.

5) La formation des éducateurs et des arbitres.

6) Durcissement du barème des sanctions pour les acteurs de violence.

 

Haute-Loire Infos : Parlons de vous à présent, quel est l'homme qui se cache derrière le président du District ?  

 

Raymond Fournel : Un homme toujours pressé...au contact facile, sensible, émotif et généreux, mais aussi fidèle en amitié particulièrement avec les anciens du football qui m'ont beaucoup appris et conseillé. J'aime bien la convialité et le partage avec les copains.

 

Haute-Loire Infos : Comment occupez-vous vos temps de loisirs, quelles sont vos passions ?

 

Raymond Fournel : Malheureusement, j'en ai peu. Toutefois quelques ballades dans la campagne avec mon épouse, mais aussi un peu de vélo dans le midi. Sans oublier me retrouver avec mes petits enfants. Mes passions : Bien sûr le FOOTBALL. Avec le regret d'avoir dû il y a bien longtemps, abandonner le sport boule.

 

Haute-Loire infos : Serez-vous devant votre télévision pour suivre la coupe du monde de Rugby ?

 

Raymond Fournel : Je ne manque pas un match du tournoi des 6 nations. Je suis également un fervent supporter de l'ASM grâce à mes enfants qui habitent Clermont Ferrand. Je voudrais également féliciter l'équipe de rugby du CO le Puy pour l'excellent parcours en championnat et leur place de leader. Je serais bien sûr devant mon poste de télévision pour regarder et encourager l'équipe de France en espérant que Julien Malzieu soit dans le groupe.

 

Haute-Loire Infos : Quelle devise correspond le plus à votre façon de penser ?

 

Raymond Fournel : Réfléchir avant d'agir. Toujous prendre conseil auprès de mes collaborateurs. Savoir aussi être à l'écoute pour pouvoir avancer dans la sérénité.