Haute-Loire Infos.fr
Haute-Loire Infos.fr > Actualités > Sidney Govou : " Je ne pensais pas aller si loin "...

Sidney Govou : " Je ne pensais pas aller si loin "...

Quelques jours après son mariage avec Clémence Catherin, dans l'Ain, Sidney Govou refait parler de lui avec le livre autobiographique intitulé " Je ne pensais pas aller si loin ", publié aux éditions Jacob-Duvernet, un ouvrage qu'il a eu l'occasion de dédicacer vendredi à la Librairie Laïque, au Puy-en-Velay. Nombreux sont ceux  qui en ont profité pour approcher le footballeur qui a fait ses débuts en Haute-Loire...

Dans ce livre Sidney Govou a voulu faire le point sur sa carrière sans concession. L'ouvrage raconte toutes les coulisses du football : la formation d'un jeune joueur, la vie d'un grand club, le luxe qui entoure un footballeur de haut-niveau...et les dérives de la Coupe du Monde 2010 de l'équipe de France. L'ancien joueur de l'OL se livre sur son parcours, sa vie, ses amitiés, il évoque son rythme de vie, et ses fameuses virées nocturnes qui ont souvent défrayées la chronique. On y trouve les témoignages, souvent en forme d'hommage, de tous ses entraîneurs, du président Aulas et de ses ex-équipiers à Lyon, Athènes, ou en équipe nationale, ainsi que le regard de ses proches.

Extraits...

Indéniablement je suis excessif quand je décide de sortir. Ceux qui me voient dans ces moments là, forcément me prennent pour un fou. Mais ces personnes là me voient-elles quand je m'entraîne dès le lendemain ? Aurais-je du me consacrer uniquement à ma carrière de sportif de haut-niveau ?. Dois-je être un exemple, une fois quitté le centre d'entraînement, ou une fois enlevé le maillot de mon club ou de l'équipe de France ?

L'équipe de France a occupé huit ans de ma vie de footballeur professionnel, d'homme. Huit ans passés avec ce sentiment de faire partie du " groupe France " sans y être vraiement. Au final, un doute s'est imiscé en moi : ai-je convaincu le grand public ? Poser la question, c'est sans doute trouver une partie de la réponse qui, à mon avis, penche du côté négatif. Pourtant 49 sélections et 10 buts auraient dû me conférer une belle légitimité dans la grande histoire du football hexagonal. Je ne l'a ressens pas.