12/10

Olivier Cigolloti et les contrats aidés...

Le Sénateur Olivier Cigolotti a souhaité interroger Madame la Ministre du Travail sur la suppression des contrats aidés prévue par le Gouvernement. Après avoir souligné la motivation et l’implication des élus dans l’accompagnement du développement de leur territoire, le Sénateur a insisté sur la brutalité d’une telle décision qui vient, une fois de plus, fragiliser une gestion communale déjà bien complexe « En Haute-Loire, au 1er semestre 2017, 1085 contrats aidés ont été signés dont 894 dans le secteur public et associatif.  Cette décision porte un coup très dur notamment aux collectivités et aux associations qui ont choisi cette forme de contrat pour favoriser le retour à l’emploi ». Alors que les élus ne cessent de demander davantage de stabilité et de lisibilité, ces derniers sont accablés par des décisions prises sans concertation et qui impactent considérablement leur fonctionnement (baisses des dotations, réforme fiscale, transfert des compétences eau et assainissement). Dans ce contexte, le Sénateur, a demandé à Madame la Ministre, quelles étaient les mesures envisagées afin de permettre à la fois l’insertion professionnelle et le retour à l’emploi des plus fragiles, sans porter de nouveau un coup très dur aux collectivités et aux associations.