01/03

Une affaire d'arnaques sur internet...

Une commerçante qui vendait des poussettes sur internet a été condamnée mardi devant le tribunal du Puy à deux mois de prison avec sursis, et au paiement de plus de 8 000 euros de dommages et intérêts. Elle encaissait les commandes, tout en sachant très bien qu’elle ne pouvait pas livrer. Le préjudice a été estimé à plus de 12 000 euros.