04/12

De la prison ferme pour des Gilets jaunes...

Trois manifestants interpellés lors des affrontements de samedi soir à la préfecture ont été jugés en comparution immédiate pour violences, lundi, au Puy-en-Velay. Le premier a obtenu le renvoi de son affaire au mois de janvier. Les deux autres ont écopé de trois mois ferme sans mandat de dépôt.