01/12

L'état de catastrophe naturelle reconnu...

16 communes altiligériennes viennent d'obtenir la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. La plupart sont concernées par les pluies du 6 août. Deux communes sont concernées pour les pluies du 20 octobre, et deux autres pour des mouvements de terrains provoqués par la sécheresse de 2018. La préfecture rappelle que les sinistrés disposent d'un délai de dix jours, à compter de la date de publication des arrêtés au journal officiel, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leurs compagnies d'assurance.

Les communes concernées :

Aurec-sur-Loire, Bas-en-Basset, Boisset, La Chapelle-d’Aurec, Malvalette, Monistrol-sur-Loire, Pont-Salomon, Saint-Didier-en-Velay, Saint-Ferréol-d’Auroure, Saint-Just-Malmont, La Séauve-sur-Semène Vorey, Chaudeyrolles, Les Estables, Sainte-Florine et Lempdes-sur-Allagnon.