Haute-Loire Infos http://www.hauteloireinfos.fr le site d'informations de toute la Haute-Loire. Le journal en ligne du 43, Le Puy, Brioude, Yssingeaux <![CDATA[PRIORITE AU VELO ET AU TUDIP AU PUY-EN-VELAY...]]> http://www.hauteloireinfos.fr/priorite-au-velo-et-au-tudip-au-puy-en-velay-a3724-haute-loire-infos.html.

La Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay a décidé de prendre part à la Semaine Européenne de la Mobilité,afin d'encourager les modes alternatifs de déplacement. Elle proposera à tout à chacun de s'essayer au vélo en milieu urbain, ce mercredi, et de laisser les voitures au garage jeudi, afin de profiter gratuitement aux transports en commun. La collectivité veut promouvoir la mobilité douce, et développer son service de location de vélos électriques proposé au Pôle Intermodal...

C'est la Semaine Européenne de la Mobilité, et à cette occasion, la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay a décidé d'organiser deux événements à l'attention de celles et ceux qui ont l'habitude de se déplacer en voiture pour aller travailler. Le premier aura lieu ce mercredi. A partir de 14h, un atelier vélo axé sur la sensibilisation de l'usage du vélo en milieu urbain sera animé par Fit Formation, sur le parking du boulevard Cluny, le lons de la rocade d'Aiguilhe. Des vélos seront mis à disposition de ceux qui n'en possèdent pas. Le parcours proposé se fera sur la voie verte, en milieu urbain et péri-urbain, afin d'apprendre et pratiquer les comportements à adopter. Le deuxième est prévu ce jeudi. Les Ponots seront encouragés à se rendre au travail autrement qu'avec leurs voitures. On leur proposera de se déplacer en vélo classique ou électrique, ou avec le dispositif Vélo-en-Velay (www.citoyens.agglo-lepuyenvelay.fr). Autre possibilité : le covoiturage, et notamment à l'aide de la plateforme régionale Mov'ici (www.movici.auvergnerhonealpes.fr), une plateforme de mise en relation gratuite des covoitureurs. Enfin, les Tudip seront gratuits durant la journée.

L'Agglo continue d'étoffer son réseau de voies vertes...

Favoriser la mobilité douce, augmenter la qualité de vie des habitants, mais aussi booster le tourisme, ce sont des priorités des élus de la Communauté d'Agglomération qui ont décidé de développer les voies vertes. La collectivité veut développer les axes cyclables existants, et réaliser un tracé de voie verte permettant la liaison Via Fluvia-Le Puy-en-Velay. Elle souhaite également prolonger le tracé en direction du sud du département. Dans cette optique, de nombreux aménagements sont prévus, comme la poursuite de l'aménagement des tronçons existants, afin de répondre au chaier des charges Voies vertes, notamment dans le bassin du Puy-en-Velay, près du Dolaizon, et de la Borne. Il s'agit également de rattacher la ville préfecture à Lavoûte/Loire.

Vélo-en-Velay, un service de location de vélos électrques apprécié...

" Avec Vélo-en-Velay, où je veux je vais ", la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay a créé un service de location de vélos électriques qui connaît un vrai succès depuis sa création. 8 vélos sont actuellement disponibles à la location au Pôle Intermodal, et 4 à la Maison de services de Craponne/Arzon, il y en aura bientôt 40 ! De nombreux usagers s'y sont déjà essayés, la plupart ont utilisé les vélos pour des trajets domicile-travail, au Puy-en-Velay, et pour des activités de loisirs à Craponne/Arzon. Cette nouvelle manière de se déplacer est bien sûr, beaucoup plus respectueuse de l'environnement, mais également très économique :7€ pour 7 jours.

]]>
Mon, 17 Sep 2018 00:00:00 GMT
<![CDATA[LE PUY : LA POLICE MUNICIPALE ET NATIONALE MAIN DANS LA MAIN...]]> http://www.hauteloireinfos.fr/le-puy--la-police-municipale-et-nationale-main-dans-la-main-a3725-haute-loire-infos.html.

Les représentants de la police nationale et de la police municipale se sont retrouvés lundi en préfecture pour signer une convention de coordination, dont l'objectif est de renforcer les échanges entre eux, afin d'assurer une meilleure sécurité des concitoyens. La remontée des informations, la vidéo-protection, les contrôles routiers, l'encadrement des manifestations comme par exemple les Fêtes du Roi de l'Oiseau, autant d'éléments qui permettent aujourd'hui de résoudre plus rapidement des affaires...

Depuis 2013, les agents de la police nationale et municipale travaillent main dans la main afin d'assurer au mieux la sécurité des concitoyens. La convention signée à l'époque a été renouvelée lundi en préfecture du Puy-en-Velay. Elle reprend les grandes lignes avec, cependant, un renforcement de la coopération dans certains domaines tels que la vidéo-protection, la sécurité routière, le partage d'informations, ou encore l'encadrement de grandes manifestations comme les Fêtes du roi de l'oiseau qui ont attiré près de 120.000 personnes en l'espace de quelques jours. Des opérations conjointes ont déjà été menées, comme celles liées aux contrôles routiers. Ce fut le cas dernièrement avec la mise en place d'un dispositif de sécurisation suite à l'incendie d'un camion transportant des matières dangereuses. Les policiers municipaux peuvent désormais faire remonter des informations au Centre Opérationnel Départemental en préfecture. Ils peuvent également fournir les images de vidéo-protection dont ils assurent la gestion. Actuellement, 74 caméras sont installées, au centre-ville et dans la zone de Taulhac, d'autres le seront d'ici la fin de l'année. Depuis 2012, elles ont permis de notifier plus de 170 réquisitions, dont 41 entre début janvier et fin août 2018. Des vols, des délits de fuite, des affaires de dégradation de biens, ou encore d'exhibition ont pu être résolues. Pour le préfet de Haute-Loire, Yves Rousset, la convention qui a été signée est " Une étape essentielle dans le travail de sécurité des concitoyens. Elle permet de franchir une étape dans la coopération entre la police nationale et municipale "

]]>
Mon, 17 Sep 2018 00:00:00 GMT
<![CDATA[LES BANQUES RECRUTENT EN HAUTE-LOIRE&HELLIP;]]> http://www.hauteloireinfos.fr/les-banques-recrutent-en-haute-loire-a3721-haute-loire-infos.html.

Pôle Emploi, la Fédération Bancaire Française et le Centre de Formation de la Profession Bancaire en partenariat avec la Communauté d’agglomération et la Ville du Puy-en-Velay, ont organisé un Job Dating il y a quelques jours au Puy-en-Velay, pour trouver des jeunes motivés par une formation aux métiers de la banque. 6 établissements ont accepté de jouer le jeu et de prendre un ou plusieurs candidats sous leur aile en leur proposant un contrat de professionnalisation…

Les banques recrutent, pour preuve le Job Dating qui a été organisé mardi dernier au Pôle Emploi du Puy-en-Velay dans le cadre du « Tremplin pour l’avenir », en étroite collaboration avec la Fédération Bancaire Française et le Centre de Formation de la Profession Bancaire, avec la Communauté d’agglomération et la Ville du Puy-en-Velay. Grâce au dispositif, une douzaine de jeunes issus de Bac + 2 à Bac + 5 vont pouvoir bénéficier d’une formation dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.

Objectif : décrocher un emploi dans une banque…

Dans le milieu bancaire, la moyenne du taux d'insertion des jeunes en alternance est de l'ordre de 75 %. 3 jeunes sur 4 sont donc embauchés dans une banque à l'issue de leur formation en alternance. Ce taux s’élève à 81% pour les jeunes qui effectuent une formation en alternance jusqu'à la licence, et à 96% pour les niveaux masters. Le dispositif : « Tremplin pour l'avenir » s’inscrit dans cet esprit professionnalisant. L'idée est de permettre à des jeunes de se former et d'entrer de plain-pied dans une banque pour en décrocher plus qu'une expérience formatrice, mais bel et bien un emploi à la clef.

Le sens relationnel et la rigueur privilégiés…

Une douzaine de candidats seront sélectionnés suite au « Job dating » organisé par Pôle Emploi ce mardi 11 septembre. L’organisme avait assuré, en amont, une présélection des CV. Le Job Dating a pour but de permettre aux banques de faire la connaissance des candidats et de choisir ceux qui, selon elles, ont le meilleur profil pour réussir. La force de ce programme, c’est de laisser une chance à tous les profils de jeunes. Il s’ouvre aux personnes inscrites à Pôle Emploi et détenteurs d’un niveau de Bac + 2 à Bac + 5. Les candidats sont retenus en fonction de leur sens relationnel, de leur intérêt pour les nouvelles technologies, de leur dynamisme et de leur rigueur.

6 banques se sont engagées dans le dispositif…

Pour cette édition, six banques ont accepté de jouer le jeu et de prendre un ou plusieurs candidats sous leur aile en leur proposant un contrat de professionnalisation : le Crédit Agricole Loire Haute-Loire, la Caisse d’Épargne Auvergne Limousin, le Crédit Mutuel, BNP Paribas, la Banque Postale et la Banque Populaire Auvergne Rhône-Alpes.

Une formation qui débouche sur un diplôme d’Attaché commercial…

Les candidats signeront avec les banques un contrat de professionnalisation d’un an, en alternance. Après quatre semaines en entreprise, ils enchaîneront avec une semaine de cours. Au total 430 heures de formation les attendent. Au programme : apprentissage des techniques bancaires, des conformités, des crédits et produits bancaires, de la fiscalité et du comportement commercial.

Au terme de la formation, ils se verront remettre le diplôme d’« Attaché commercial » de niveau III au RNCP. « Si tout se passe bien, les banques recrutent », a expliqué Rémi Defours, directeur du réseau. Les jeunes ont alors toutes les clés en mains pour engager leur carrière dans le secteur bancaire. 

Une formule qui a fait ses preuves…

Inspirée de l’opération « Coup de Pouce », proposée par la Société Générale et qui permet aux jeunes issus de milieux défavorisés de bénéficier d’une formation dans le secteur de la banque, le « Tremplin pour l’avenir » est un projet initié par Laurent Wauquiez. Il a déjà profité à des dizaines de jeunes qui, pour beaucoup, font un beau parcours professionnel. Une réussite qui s’appuie sur la motivation des jeunes et leur capacité à suivre le programme.

 

 

 

 

]]>
Tue, 11 Sep 2018 00:00:00 GMT
<![CDATA[ROI DE L'OISEAU : 3 QUESTIONS A GERARD LANGRENE...]]> http://www.hauteloireinfos.fr/roi-de-l-oiseau--3-questions-a-gerard-langrene-a3248-haute-loire-infos.html.

La ville du Puy-en-Velay replonge en cette fin de semaine à l'époque Renaissance à travers la 33è édition du Roi de l'Oiseau qui a débuté mercredi soir avec le défilé et la cérémonie d'ouverture. Ambiance XVIe siècle durant quatre jours dans la cité vellave, à travers les camps de mercenaires, les artisans, le saltimbanques, et les pèlerins en partance pour Saint-Jacques de Compostelle. L'occasion d'interroger Gérard Langrène, le président de l'association des Fêtes du Roi de l'Oiseau, sur celles et ceux qui s'investiisent chaque année dans cette manifestation de renomée internationale...

Haute-Loire infos : Pouvez-vous nous parler des bénévoles qui contribuent au succès de cette manifestation ?

Gérard Langrène : Si on avait pas les bénévoles ce festival n'aurait pas lieu, nous n'aurions pas les moyens de professionnaliser le système. Ce sont des acteurs de la fête, ils sont environ 3500. Cette année, ce sont des gens qui arrivent sur la région et sur le département, la ville du Puy-en-Velay, et qui veulent s'intégrer dans les fêtes, et pour faire un premier pas dans ces fêtes, ils sont venus s'incrire bénévolement. On en a pour la location de costumes, pour les services dans les tavernes, pour les services de caisses...

Haute-Loire Infos : Comment explique t-on la notoriété de ces fêtes qui durent depuis plus de 30 ans ?

Gérard Langrène : La première chose c'est l'histoire. C'est une reconstitution historique. On peut dire ce que l'on voudra, mais le fait de retrouver des puristes d'histoire fait que nos fêtes perdurent. Je pense qu'il ya aussi l'âme de ces fêtes, et je pense qu'il ne doit jamais mourir. J'ajouterai même qu'il ne doit jamais être transpercé par une flèche !  On se bat aujourd'hui pour venir au Puy-en-Velay, c'est une carte de visite, c'est un label pour les troupes de musiques, les compagnies théâtrales, les troupes de saltimbanques. On parle du Roi de l'Oiseau dans de nombreux pays européens, j'ai eu l'occasion de m'en rendre compte. Les fêtes sont connues bien au delà de nos frontières. Cette année, on en a qui viennent du Portugal, d'Espagne, d'Italie, et des pays de l'Est.

Haute-Loire Infos : Quelle est la recette utilisée pour renouveler chaque année les fêtes ?

Gérard Langrène : Il n'y a pas de recette miracle ! Par contre ce que je peux vous dire c'est que nous confions cette mission à une direction artistique pour toute la programmation, car elle a des connaissances dans ce domaine-là, et notamment à notre metteur en scène Jean-Louis Roqueplan, pour aborder le thème choisi chaque année.

 

]]>
Wed, 11 Jan 2017 00:00:00 GMT