Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


22 avril

1er tour présidentielle : Hollande devant Sarkozy...


François Hollande est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle en Haute-Loire avec 26,36 % des voix, contre 24,42 % pour Nicolas Sarkozy. Marine Le Pen a décroché la 3è position avec 20,40 % des voix. Vient ensuite François Bayrou avec 11,18 % des voix. C'est une première, la Haute-Loire qui vote traditionnellement à droite dans ce type d'élection, a semble t-il, suivie la tendance nationale en votant pour le candidat socialiste. Autre surprise de taille, le score obtenu par le Front National.  Le FN a en effet franchit la barre des 30 % dans 13 communes du département pour atteindre les 44,74 % à Montclard...

 

Les autres résultats :

 

Jean-Luc Mélenchon : 11,17 %

Eva Joly : 2,29 %

N; F.Dupont : 2,04 %

P.Poutou : 1,22 %

N.Arthaud : 0,72%

J.Cheminade : 0,22 %

 

Près de 176 800 altiligériens ont été appelés aux urnes dimanche pour le 1er tour de l'élection présidentielle.  La participation a été d'un bon niveau en Haute-Loire, avec 84,53%, même si elle a été légèrement moins importante par rapport au premier tour de 2007, où elle avait atteint 87,09%.

 

Les principaux chiffres de 2007 :

 

En 2007, le Parti socialiste avait dû s'incliner devant l'UMP avec seulement 22,58 % des voix altiligériennes. L'UMP avait récolté 28,8 % des voix lors du premier tour de l'élection présidentielle. En 2007, l'UDF de François Bayrou s'était hissé à la troisième place lors du premier tour de l'élection présidentielle avec 21,31% des scrutins. Relégué en quatrième position derrière le Modem, le FN de Jean-Marie Le Pen avait recueilli un peu moins 11 % des voix en Haute-Loire. Le Front de Gauche n'existait pas il y a 5 ans, le PCF avait fait 1,4% des voix. Les Verts (aujourd'hui EELV) avait obtenu 1,51% des voix en 2007, par le biais de Dominique Voynet.  Enfin, rappelons que lors du 1er tour de la présidentielle en 2007 le taux d'abstention était de 12,91%.

 

Les premières réactions :

 

André Chapaveire, premier secréatire fédéral du PS en Haute-Loire a déclaré que le travail des militants et des sympathisants socialiste avait porté ses fruits en Haute-Loire, et que François Hollande avait prouvé qu'il était fédérateur. Il a précisé qu'il s'agissait aujourd'hui de préparer la victoire du 6 mai prochain, et de transformer l'essai, mais que rien n'était joué.

 

Le député UMP Jean Proriol s'est dit déçu du résultat obtenu par Nicolas Sarkozy, tout en précisant qu'il ne s'agissait pas réellement d'une surprise. Il s'est inquiété du score obtenu par Le Front National dans de nombreuses communes de Haute-Loire, même à Beauzac où ce n'est pas la première fois qu'il s'impose. Pour lui rien n'est joué pour le segond tour, deux hommes et deux programmes vont s'opposer. Interrogé sur le score réalisé par le MODEM, il a déclaré que François Bayrou avait disputé le match de trop.

 

Le sénateur centriste Jean Boyer a regretté, a t-il dit, que les médias nationaux aient anticipé le deuxième tour, à travers le traitement de la campagne " Il faut assaiinir les choses. La vie politique est dénaturée ". Il a également livré son incompréhension sur le score réalisé par Marine Le Pen dans un département rural comme la Haute-Loire, en évoquant un score lié au mécontentement.

 

" Le centre ne dispose pas d'un grand parti populaire qui permette d'accéder à la présidence suprême " a déclaré Gérard Roche, président du Conseil général. Il a rajouté que le résultat obtenu par Marine Le Pen était synonyme d'un vote protestataire. IL a précisé enfin qu'il voterait Nicolas Sarkozy au second tour, à condition qu'il n'y ait pas de chèque en blanc avec les centristes.

 

Pour le secrétaire départemental du FN, les résultats du 1er tour de la présidentielle sont historiques en Haute-Loire " C'est la première fois que le Front national franchit la barre des 20 % sur l'ensemble du département. C'est une grande satisfaction et une sanction vis-à-vis de la politique menée par Nicolas Sarkozy depuis cinq ans. Sans surprise, les grands perdants de ce scrutin en Haute-Loire sont le député UMP Jean Proriol, une nouvelle fois désavoué à Beauzac (où Marine Le Pen arrive en tête avec 30 % des voix) et Laurent Wauquiez, qui n’a pas su empêcher que Nicolas Sarkozy soit largement distancé par François Hollande dans sa ville ".

 

Pour Pierre Pommarel, porte parole d'Europe Ecologie Les Verts le résultat d'Eva Joly n'est pas satisfaisant " L'élection présidentielle donne toujours des résultats décevants pour les candidats verts (seul Noel Mamère avait dépassé les 5 % en 2002). Par ailleurs,les écologistes contestent la présidentialisation excessive du pouvoir en France et militent pour le renforcement du rôle du parlement . Nous constatons que ce scrutin reflète une large part de vote protestataire. C'est regrettable car l'avenir ne peut se construire sur la seule protestation , l'adhésion à un projet positif, responsable, réaliste est indispensable, et d'autant plus face à la crise économique et écologique qui se profile et qui nécessite des mutations profondes de notre modelle économique et de nos rapports avec la nature et les ressources naturelles ".

 

Pour le Front de Gauche même si le vote « utile » a pu jouer dans les derniers jours, le score national du Front de Gauche est la plus belle progression de cette campagne « Un espoir est né, un mouvement est en marche. Les valeurs d’une 6ème république fraternelle, citoyenne, sociale et écologique vont bien au-delà du score de Jean-Luc Mélenchon que nous tenons à féliciter pour sa campagne enthousiaste qui parlait à l’intelligence et au cœur ».

Retour