Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


16 janvier

Agglo : 4 questions au président Michel Joubert...


En amont de la cérémonie des vœux de la nouvelle agglomération du Puy-en-Velay qui a eu lieu samedi soir au Palais des Spectacles de Vals-près-le-Puy, en présence de nombreuses personnalités, nous en avons profité pour interroger le président Michel Joubert sur les nouveaux défis qui devront être relevés dans les 5 ans à venir sur un territoire composé de 95 communes, mais pas que…

Haute-Loire Infos : La nouvelle grande agglo est née. Quel message voulez-vous adresser aux élus ruraux qui restent encore sceptique de cette grande intercommunalité ?

Michel Joubert : Effectivement, il peut y avoir quelques élus qui soient sceptiques. Je dirai quand même qu'ils sont venus en grande majorité, volontairement, à l'agglomération. Donc c'est bien qu'ils ont compris qu'ils pourraient y trouver leurs comptes. Je pense qu'ils ont vu que dans l'agglomération ancienne à 28 communes, il y avait quand même beaucoup de communes rurales, et que aucunes n'avaient envie de quitter l'agglomération. Ce qui veut dire que l'on a réussi, au sein de l'ancienne communauté d'agglomération, à trouver un équilibre entre les communes rurales et les communes urbaines. Notre challenge pour les trois ans qui viennent, ce sera de voir comment on retrouve cet équilibre, pour d'une part, arriver à maintenir le rôle de l'agglomération qui est de faire des grands équipements stratégiques qui sont nécessaires au territoire mais qui ont aussi pour but de le rendre attractif, et arriver à faire quelques interventions de soutien pour que les équipements dits secondaires puissent être réalisés.

Haute-Loire Infos : L'économie et le tourisme seront vos principales priorités. Quels sont les deux projets sur lesquels vous allez vous pencher dès cette année ?

Michel Joubert : Je crois que le premier c'est de continuer à avoir des zones d'activités aménagées et prêtes à accueillir des entreprises lorsqu'il y en a qui veulent venir, ou des entreprises du territoire qui veulent s'agrandir, ou se moderniser, et qui ont besoin de plus d'espaces, ou des entreprises nouvelles, comme nous avons eu dans le passé avec la Maroquinerie. On travaille actuellement sur l'entreprise de champignons Légulis. Le deuxième point c'est effectivement le tourisme. On a mené durant l'année 2016 une étude, ce que l'on appelle une stratégie touristique, pour voir comment évoluer dans notre organisation, mais également sur les points à mettre en avant à l'extérieur pour attirer les gens chez nous. En matière de la gouvernance, sans doute, on va modifier dans le futur celle de l'Office de tourisme, en incluant plus de partenaires privés, en changeant même sa strucutre juridique, pour être vraiment un opérateur qui peut vraiment faire du commerce. Et en matière de site et de valorisation, on a fait la première éxpérience à Noël avec la mise en lumières de la cathédrale. Notre souhait c'est d'arriver à faire 7, 8 ou 10 sites sur le territoire, notamment sur la partie urbaine, avec le rocher d'Aiguilhe, le théâtre, ou la mairie du Puy, mais aussi le pont de Brives-Charensac, et d'aller au delà sur les grands sites. Je pense en particulier à la Chaise-Dieu, où l'ensemble abbatial sera rénové. Et si l'on veut vraiment relier le grand site de la Chaise-Dieu avec le site du Puy il faut que l'on trouve un terrain d'accroche qui soit commun aux deux. Il y a aussi tout ce qui concerne le sport nature. Il faut qu'on profite de nos paysages, de tout ce qui est fait en matière de randonnées. On a vu le succès du Grand Trail, tout ça doit être prolongé.

Haute-Loire Infos : Qu’attendez-vous de la Région ? De quelle façon doit-elle soutenir cette grande intercommunalité ?

Michel Joubert : Nous travaillons effectivement actuellement avec la Région pour mettre au point ce que l'on va appeller le Pacte Haute-Loire Agglo, le Pacte 43 je crois, à travers lequel le président de Région s'engage à soutenir très fortement la plupart des projets que nous avons dans les cinq ans à venir. On va sans doute adopter ce projet de pacte début février. Nous sommes en train de le mettre au point avec le président de la Région. On attend surtout des subventions financières de la Région pour nous aider à monter tous ces projets qui coûtent très chers. Ceci est d'autant plus nécessaire, que comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, car les dotations de l'Etat sont en très forte réduction, pour ce qui s'appelle la contribution au redressement des finances publiques. Nos moyens de fonctionnement sont réduits, ce qui fait que nous ne pourrons pas consacrer beaucoup à l'investissement. Nous avons donc besoin de cet engagement fort de la Région. Laurent Wauquiez souhaite vraiment que la Haute-Loire, et le bassin du Puy en particulier, devient une cible attractive au niveau de la région et de toute la France.

Haute-Loire Infos : L’agglo et Chaspuzac restent vos priorités au niveau de vos responsabilités. Vous allez céder votre poste au Conseil départemental. Qui serait le mieux placé pour vous remplacer ?

Michel Joubert : Là il n'y a pas le choix. Effectivement j'ai pu dire que j'aurai du mal, sans doute, à assumer tout, et que l'agglomération va être ma priorité, ça c'est bien est clair. Il faut qu'on l'a réussisse. Je l'ai déjà dis, je vais sans doute dans les mois qui viennent être amené à faire un choix, et donc je laisserai sans doute mon fauteuil au Conseil départemental, et là il n'y a pas de choix, il y a un suppléant tout désigné qui a été élu avec moi, c'est Jean-Marc Boyer. Ce sera à lui à qui il reviendra d'assurer la suite. Ma seule préoccupation aujourd'hui c'est qu'autant au niveau du président de Région que du président du Département, on me demande de rester encore, pendant quelques temps, dans cette phase de mise en place un peu complexe, pour que je puisse assurer une bonne liaison entre ces différentes collectivités. Il y a déjà beaucoup de perturbations avec ces changements, qu'on en rajoute en plus en changeant les hommes.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends porte de garage
Vends porte basculante de garage. Très bon état. 100 euros
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]