Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


26 septembre

André Chapaveire : " Je serai candidat aux régionales "...


La côte de popularité du président François Hollande, la poliique menée depuis sa prise de fonction, les mouvements sociaux qui se multiplient, et l'opposition qui s'affiche de plus en plus en vue des prochaines échéances électorales...Autant de sujets sur lesquels nous avons interrogé André Chapaveire, premier secrétaire de la Fédération de Haute-Loire, à l'occasion de la venue ce vendredi au Puy de Sandrine Mazetier, secrétaire nationale du PS, et députée de Paris...

Haute-Loire Infos : La chute de la côte de popularité de François Hollande a-t-elle eu des répercussions en Haute-Loire ? Cela s’est-il ressentit au niveau des militants, et au niveau des cotisations ?

André Chapaveire : François Hollande l'a dit lui-même, il ne fonctionne pas en fonction des sondages. Nous n'étions pas très nombreux lorsqu'il a commencé à prendre le bâton de pèlerin pour la conquête de l'Elysée. Il était parti avec 3%. A l'époque tout le monde le donnait battu face à Strauss-Khan, Fabius, à Martine Aubry, pour ne citer que les principaux. Sa côte est montée, il a été désigné dans le cadre des primaires, avant d'être élu président de la République. Alors, il est vrai que les français attendaient des résultats plus rapidement. L'erreur qui a été faite, c'est de ne pas dire la vérité tout de suite. On a dit ça va s'arranger, ce n'est pas la peine d'étaler ça sur la place publique, pour ne pas saper le moral des français, et on est toujours dans une situation de crise. Les résultats vont arrriver, les premiers sont là avec les premiers bons résultats concernant la courbe du chômage. On va dans le bon sens. Le président a ma confiance et celle de la majorité des militants de la Haute-Loire. Contrairement à d'autres fédérations, nous n'avons pas eu de militants qui ont quitté le navire. Nous avons de nouveaux militants qui sont venus adhérer au parti socialiste. On est toujours autour de 600 adhérents dans notre fédération.

Haute-Loire Infos : La grogne des salariés se fait de plus en plus entendre dans les rues du Puy comme ailleurs. Ils ont l’impression de ne pas avoir été écoutés.  Comprenez-vous leur désarroi ?

André Chapaveire : On ne peut que comprendre ce désarroi. La situation est quand même difficile, sur le plan économique, il ya des répercussions sur l'emploi, sur les salariés, et ceux qui, malheureusement sont au chômage, c'est encore pire pour eux. L'objectif de ce gouvernement, premier ministre en tête, c'est bien de faire en sorte que notre économie redémarre, et d'ailleurs l'Europe a un rôle à jouer dans ce domaine, c'est pourquoi les démarches auprès d'Angela Merkel, en début de semaine, vont dans ce sens, Manuel Valls a été entendu.

Haute-Loire Infos : En face, l’opposition se fait de plus en plus entendre  autour de l’UMP, de l’UDI ou du FN, en vue, notamment, des prochaines échéances électorales. Cela vous inquiète ?

André Chapaveire : On est jamais serein dans la situation où on est aujourd'hui, il faut être réaliste. Dans les confrontations que l'on va avoir l'année prochaine, que ce soit aux départementales ou aux régionales, il est normal que chacun se positionne sur le terrain politique. Nous avons des concurrents, des adversaires que sont en particulier l'UMP sur le département, et je dirai plus qu'un adversaire, un ennemi, le Front National. Aujourd'hui le danger est bien là. Nous avons une partie des concitoyens qui disent " On a vu ce qu'a fait la Droite, Sarkozy n'a pas de leçon à donner aux français, et d'un autre côté ils trouvent que ça ne pas assez vite au niveau gouvernement. On n'a pas les résultats qu'on voulait, on va se défouler avec le Front National ", et là, il ya danger !

Haute-Loire Infos : Parlons des élections régionales, serez-vous candidat ? On a pu lire dans le JDD que Laurent Wauquiez briguerait la présidence de la future région Rhône-Alpes Auvergne, qu’en pensez-vous ?

André Chapaveire : En ce qui concerne les élections régionales, je vous le dis oui, je serai candidat pour porter les couleurs du parti socialiste, et de toute la gauche, je l'espère bien, dans cette belle et grande région que sera la région Rhône-Alpes. La candidature de Laurent Wauquiez à la présidence de la future région est légitime. Si à l'UMP, ils font le choix que ce soit lui, pourquoi pas ? On fera avec. Mais on entend d'autres noms comme Barnier, par exemple, en Rhône-Alpes. Il me semble quand même, qu'à Gauche comme à Droite le candidat qui va porter les couleurs des grandes formations politiques que sont le PS et l'UMP, sera plutôt un candidat de Rhône-Alpes, car la population est là, et les électeurs sont là. Si c'était Laurent Wauquiez, pourquoi pas, mais il lui faudra choisir, car il va être touché par le cumul des mandats. Est-ce qu'il va laisser son mandat de député, son mandat de maire du Puy ? Il aura à s'en expliquer aux électeurs avant l'élection.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
4x4 Hyundaï Tucson noir CRDI Luxe 7 CV
9 600 € - 113000 kms - 1ère main - mise en cir. 11/2004 Nbreuses options - BE sauf aile ARD - CT : OK
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]