Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


09 mars

Bains : Coup de projecteur sur les centres de formation...


A l'occasion des " Mercredis de l'apprentissage qui se déroulent les 9, 16, 23 et 30 mars, aux centres de formations de Bains (IFP43 et CFTB), nous avons interrogé Bruno Perret, le directeur du Centre de Formation Technique du Bâtiment afin d'en savoir un peu petit peu plus sur les formations dispensées sur place, et les débouchés offerts aux jeunes qui ont décidés de les suivre...

Haute-Loire Infos : Quel est l’objectif recherché à travers « Les mercredis de l’apprentissage » ?

Bruno Perret : Nous ouvrons les portes des deux CFA pour accueillir les jeunes, leur famille et éventuellement des futurs maîtres d'apprentissage, pour leur proposer de découvrir l'apprentissage et les métiers du bâtiment, de l'alimentation, de la mécanique...pour les aider dans leur choix d'orientation professionnelle. Nous les accueillont à 9h30 ou 14h pour une présentation des métiers, de ce qu'est l'apprentissage, et puis également une visite de l'établissement, et une rencontre avec à la fois les enseignants, les formateurs, et puis les jeunes qui sont actuellement en formation. 

Haute-Loire Infos : Quels sont les secteurs d’activités qui ont le plus de succès, et ceux qui en ont moins ?

 

Bruno Perret : Il ya le succès pour les jeunes et pour les entreprises. Un contrat d'apprentissage c'est l'association entre un jeune et une entreprise. Donc il y a des entreprises qui recherchent, il y a par exemple des menuisiers qui recherchent des jeunes à l'est du département, et il y a des jeunes qui sont sur le Puy qui ont envie d'être menuisier et qui doivent faire un effort de mobilité. Il y a des métiers qui sont porteurs d'une belle image et pour lesquels il y a beaucoup de demandes, et on s'interroge bien sûr sur les débouchés...Les entreprises par la signature des contrats régulent en fait le flux d'entrées par rapport aux besoins de renouvèlement des personnels. Sur les métiers du bâtiment, par exemple, la menuiserie est porteuse d'une belle image, mais également la maçonnerie, le travail d'un maçon ou d'un électricien ne demande pas le même état d'esprit, le même parcours préalable.

 

Haute-Loire Infos : Quels sont les taux de réussite à Bains et les chances d'insertion des jeunes en formation ?

 

Bruno Perret : On a une réputation que l'on essaie de maintenir, on a des taux de réussite aux examens qui sont au dessus de 80%, on prépare soit à des CAP, des brevets professionnels, ou des Bacs professionnels. On appelle l'apprentissage une voie d'excellence car le gros intérêt de l'apprentissage c'est que les jeunes acquierent une expérience professionnelle en cours de formation, mais aussi une connaissance du monde du travail et de l'entreprise, et quand ils sortent de l'apprentissage ils de très grandes chances d'intégrer le monde du travail dans la filière qu'ils ont choisis. On a des taux d'insertion au delà de 80%, ce qui est tout à fait exceptionnel.

 

Publirédactionnel.

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Location Logement T2 50m² Craponne
Isolé Double vitrage Ch. Ind. électrique Rayonnant Label VIVRELEC Libre de suite 355 € CC
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]