Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


19 novembre

Bains : Les apprentis sensibilisés aux risques du métier...


Le secteur du BTP est un des plus touché par les risques professionnels mais c’est aussi le 1er secteur à s’investir dans la formation des jeunes à ses métiers et à la prévention des risques. Une campagne de sensibilisation est menée actuellement dans les CFA de France. Elle est relayée depuis vendredi à celui de Bains…

 

Pour la 4ème année consécutive, l’Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP) propose une campagne nationale « 100 minutes pour la vie dans les CFA » menée en partenariat avec le Comité de concertation et de coordination de l'apprentissage du bâtiment et des travaux publics (CCCA-BTP), PRO BTP et les Services interentreprises de santé au travail (SIST BTP).

 

Depuis le 5 novembre et jusqu’ au 20 décembre, cette campagne s’adresse à 30 000 apprentis de 1ère année de CAP et de lycées professionnels, partout en France, pour les sensibiliser aux principaux thèmes majeurs de la prévention des risques : Equipements de protection Individuel (EPI), chutes de hauteur et ensevelissement, troubles musculo-squeletiques (TMS), risques routiers.

Sensibiliser aux risques du BTP dès l’apprentissage. Depuis vendredi, ce sont les jeunes du CFA de Bains qui ont été sensibilisés aux risques qu’ils encourent à travers le métier qu’ils ont décidé d’exercer.

 

Les jeunes une population vulnérable…

 

Les jeunes embauchés du BTP, qu’ils soient apprentis ou salariés, sont plus vulnérables que leurs aînés de par leur manque d’expérience. Selon les dernières statistiques du ministère du Travail, les moins de 25 ans ont quatre fois plus d’accidents que les autres tranches d’âge. Chaque année, 84 accidents du travail avec arrêt pour 1 000 salariés sont enregistrés, contre 41 chez les plus âgés. Les accidents de trajet domicile-travail sont de 11,4 pour mille chez les jeunes face à 2,5 pour mille chez les plus de 25 ans. Une récente enquête, menée en Belgique, indique qu’environ 7 jeunes de l’enseignement professionnel sur 10 connaissent, dans leur entourage, une victime d’un accident ou d’une maladie liés au travail. Pourtant, seulement un peu plus de la moitié savent reconnaître des situations dangereuses au travail.

 

Les risques les plus courants dans le BTP…

 

Pendant les 100 minutes, l’OPPBTP et ses partenaires ont décidé de se concentrer sur quatre risques prioritaires choisis sur la base d’une enquête effectuée auprès d’un échantillon représentatif de chefs d’entreprise de toute la France, en particulier des PME et des entreprises artisanales : Les chutes de hauteur et ensevelissement : premières causes d’accidents mortels dans les professions du bâtiment et des travaux publics, elles font l’objet d’actions de prévention importantes (accueil des nouveaux arrivants sur les chantiers, formation à l’utilisation d’échafaudages, port des équipements de protection, etc..). Les risques routiers : dans le secteur du BTP, ils constituent la seconde cause d’accidents graves. Des progrès ont été réalisés sur les équipements des véhicules mais les règles de sécurité sont plus que jamais à appliquer. Les troubles musculo-squelettiques : ces douleurs gênantes, voire invalidantes, représentent la catégorie de maladies professionnelles la plus courante en France et guettent particulièrement les salariés et les apprentis du BTP, confrontés à d’importants efforts physiques journaliers. Les équipements de protection individuels (EPI) : Equipements destinés à protéger les professionnels contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer leur santé et leur sécurité.

 

Des sujets sérieux, une campagne ludique…

 

La campagne « 100 minutes pour la vie » génère 450 évènements dans 100 CFA et une douzaine de lycées professionnels partout en France. S’adressant à des jeunes, la campagne aborde la prévention sous la forme originale et dynamique d’une émission de télévision ludique et interactive laissant une grande place à l’échange. Les événements sont animés par un binôme énergique composé d’un comédien et d’un conseiller OPPBTP garant des messages de prévention. Illustrés par des micros-trottoirs, dessins animés, témoignages et quiz, les thèmes sont abordés en 100 minutes, format qui a fait ses preuves les années précédentes.

 

Crédit photo : Jean-Marc ZWISLER

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Sacs ciment à vendre
Vds. 10 sacs ciment, vicat 35kg prix à la pièce : 5€ prix total (10 sacs) : 40€
Divers

Tout le bon coin [+]