Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


17 février

Basket : Olivier Hirsch " Mon équipe est virtuelle "...


Rien ne va plus à l'ASM Basket, l'équipe d'Olivier Hirsch enchaîne défaite sur défaite, et il ne reste plus qu'un faible espoir pour qu'elle se maintienne en N1 la saison prochaine. Avant le déplacement à Cognac nous avons interrogé le coach, pour connaître dans quel état d'esprit il est aujourd'hui, et quel avenir peut-on envisager pour l'ASMB...

Haute-Loire Infos : Avez-vous encore le moindre espoir du maintien en N1 ?

Olivier Hirsch : Il y a toujours un espoir, même infime. Cependant il faut être réaliste, une réelle possibilité pour nous d’assurer un  maintien administratif, serait qu’un certain nombre de clubs ne puissent pas repartir la saison prochaine en N1. Chaque fin de saison, des clubs en proie à des soucis financiers sont recalés. Cependant il faudrait alors terminer ce championnat à la 14e voir 15e place. Aujourd’hui on en est loin.

Haute-Loire Infos : La piste de la N2 n’est elle pas la plus raisonnable pour la prochaine saison ?

Olivier Hirsch : Oui et non ! Oui car le niveau de la N1 s’est encore élevé cette année. La N1 ressemble désormais plus à une Pro B bis. Il faut donc des moyens financiers accrus pour exister. La question est : est-ce qu’il est possible Au Puy de rivaliser avec tous les clubs de la division qui présentent en moyenne un budget double au notre voir plus ?

Haute-Loire Infos : Vous avez déclaré avoir une équipe en carton, maintenez-vous celle affirmation ?

Olivier Hirsch : Depuis la reprise des entraînements mi-aout 2011, je n’ai eu l’occasion de travailler au complet que 3 semaines. Seuls lors de 2 matchs j’ai pu aligner mon équipe au complet ! Donc le constat est que mon équipe est plus une équipe virtuelle que réelle !

Haute-Loire Infos : Avec le recul, quel est aujourd’hui votre état d’esprit ?

Olivier Hirsch : Quand on coach une équipe en N1, seule la victoire compte. Dans le sport professionnel comme dans une entreprise on est jugé que sur les résultats sans compassion. Quand les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances, on cherche des responsables voir des coupables. Bien, j’endosse volontiers le costume du responsable de cette morosité ambiante, je comprends la frustration des uns et des autres car elle est mienne également. Nous fondions beaucoup d’espoirs sur cette nouvelle équipe, malheureusement le destin en a décidait autrement. Trop de blessures, des entraînements à 6 voir 7 joueurs. C’est ça notre quotidien quand dans le même la quasi-totalité des autres équipes peaufinent durant toute la semaine leurs collectifs, nous on bricole.

Haute-Loire Infos : En dehors du Puy, dans quelle autre ville auriez-vous aimé exercer votre métier, et pourquoi ?

Olivier Hirsch : Une ville je ne sais pas trop, mais une région reste très attirante pour moi. Tout simplement le Nord, ma région natale, là où mes proches et surtout mes parents vieillissants vivent encore. Toujours est-il que j’aime toujours autant Le Puy, que j’y ai rencontré des gens sympas, que l’environnement est exceptionnel.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
STORE MECANIQUE
VEND STORE OU BACHE AVEC MECHANISME LONGUEUR 10M PRIX A DEBATTRE
Divers

Tout le bon coin [+]