Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


29 août

Chaise-Dieu : Favoriser le rayonnement culturel et architectural...


Une convention vient d'être signée entre l'Etat, la Région Auvergne, le Département de la Haute-Loire, et le Festival de la Chaise-Dieu. Elle va permettre d'accompagner l'excellence artistique et sauvegarder le patrimoine historique de la commune dans les trois ans qui viennent. Une bonne nouvelle qui intervient dans un contexte économique particulièrement difficile...

René Souchon, président du Conseil régional d'Auvergne, Denis Conus, préfet de Haute-Loire (représentant Eric Delzant, préfet de la Région), Gérard Roche, président du Conseil général de Haute-Loire, et Jacques Barrot, président du Festival de la Chaise-Dieu, ont signé mardi une convention quadripartite triennale qui permet d'assurer la pérennité du Festival de la Chaise-Dieu, d'accompagner son développement, et de mettre en oeuvre des actions pour élargir sa portée et son accessibilité " C'est une exception dans une période où les subventions publiques sont très maîtrisées, et où nous ne sommes pas sûr de pouvoir compter sur les collectivités publiques ", nous a confié Jacques Barrot qui va s'attacher à présent à recruter le successeur de Jean-Michel Mathé à la direction du Festival. Il s'est penché sur 28 candidatures, 10 ont été retenues. Des entretiens sont prévus fin septembre.

Durant la présentation des travaux de restauration de la Chapelle des Pénitents...

Accompagner l'excellence artistique et sauvegarder le patrimoine historique...

Ce soutien au Festival comprend plusieurs objectifs répartis au sein d'un volet artistique, territorial, social et professionnel. Il s'agit, notamment, de faire en sorte que la Chaise-Dieu soit reconnue comme un lieu de diffusion artistique de référence nationale et internationale, de proposer chaque année au public des prestations d'ensembles prestigieux, mais aussi des oeuvres méconnues ou rares, de poursuivre une politique d'ouverture et d'accès à tous publics. Il s'agit également de participer à la sauvegarde du patrimoine architectural de la Chaise-Dieu pour sa mise en valeur. Les personnalités présentes à la signature de la convention ont eu l'occasion de faire le point sur les travaux de l'ensemble abbatial,  et de découvrir les travaux de restauration effectués à la Chapelle des Pénitents, pour un montant de plus d'un million d'euros. Afin de soutenir le développement du Festival, l'Etat a décidé d'apporter 321 000 euros, la Région Auvergne va débloquer 498 000 euros, et le Conseil général de Haute-Loire une enveloppe de 480 000 euros pour les trois ans qui viennent. Il faut rappeler, entre parenthèses, que le département va allouer 18 millions d'euros pour la réhabilitation du site de la Chaise-Dieu " Les réseaux de sites casadéens, très nombreux en Europe, montrent bien le rôle central de la Chaise-Dieu. Nous allons probablement retrouver ce rayonnement de la Chaise-Dieu auquel nous sommes si attachés, et qui bénéficie à l'Auvergne et la Haute-Loire, mais aussi à la France ! ", a  expliqué Jacques Barrot, en évoquant la venue d'un certain nombre de mélomanes étrangers durant la période du festival.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends tank à lait
lait JAPY 1200L cause cessation Prix 500€
Divers

Tout le bon coin [+]