Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


29 juin

CHER : Des échanges fructueux avec le Burkina Faso...


Le Centre Hospitalier Emile-Roux noue des liens étroits avec le Burkina Faso depuis près de 5 ans. Un jumelage a en effet été signé en 2002 avec l'hôpital de Dédougou. Depuis le début du mois de ce mois de juin, plusieurs professionnels de santé de cet établissement ont eu l'occasion de découvrir les pratiques utilisées en France, et d'échanger avec les équipes de l'établissement ponot. Ils repartent ce mercredi avec la satisfaction d'avoir appris beaucoup de choses sur les pratiques hospitalières dans la métropole, mais également un échographe portatif, car ils souffrent d'un manque de moyens en Afrique...

En 2002, un jumelage a été signé entre l’hôpital de Dédougou au Burkina-Faso et le Centre Hospitalier Emile Roux.  Il est renforcé par l’association Burkina Santé, dont le Docteur Marcel Venet, gynécologue retraité du CHER, est le Président. Pour cela, le Centre Hospitalier Emile Roux bénéficie d’un financement de la Fédération Hospitalière de France et l’Agence Française de Développement (AFD), dans le cadre du Projet « Réseaux et partenariats hospitaliers ». L’opération inter-hospitalière vise à « Améliorer la prise en charge des patients » en faveur du Centre Hospitalier Régional de Dédougou. Dans le cadre du jumelage, une délégation du Burkina était présente depuis trois semaines dans l'établissement (depuis le 4 juin). Eugénie Millogo, sage femme d’état, Célestine Sanon Ouedraogo, attachée de santé en pédiatrie, Mathieu Traoré, attaché de santé en chirurgie, Aimé Sanon, chirurgien et Monioni Rouamba, manipulateur en radiologie, ont eu l'occasion de visiter le CHER et d'aller à la rencontre des équipes pour échanger sur les pratiques professionnelles, afin de repartir avec des idées et outils qu’ils pourront développer dans leur établissement, et notamment un échographe portatif. Il faut dire que leur hôpital souffre d'un manque de moyens. grâce au partenariat établi avec le CHER, deux projets ont pu voir le jour : le premier a permis la réfection du bloc opératoire, le second a permis de mettre en place un service de néonatalité. Du matériel a égelement été envoyé au Burkina Faso, des lits, des matelas, des brancards, des tables de soins, des couveuses, et même une table d'opération. Un autre projet est en cours de préparation, il mettra l'accent sur les urgences en chirurugie. En attendant, les personnels soignants du CHER et de l'hôpital de Dédougou gardent un bon souvenir de l'échange qui vient d'être réalisé, ils ont eu l'occasion de le souligner lors d'une rencontre, mardi après-midi, au sein de l'hôpital ponot. Les Burkinabés ont été frappé par la ponctualité du personnel hospitalier, du nombre d'examens effectués auprès des patients, sans parler du matériel de pointe utilisé dans les différents services. Un point noir tout de même : le tabagisme au sein des agents hospitaliers, et l'utilisation à outrance du gel hydroalcoolique...De son côté le personnel du CHER a apprécié les rapports humains déployés par leurs homologues Burkinabés auprès de leurs patients. Il a apprécié également le moment convivial partagé vendredi dernier autour d'un repas typique concocté par les Burkinabés...

 

Un repas africain proposé dans l'enceinte du CHER par les Burkinabés pour faire apprécier leur culture...

 


Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Loue maison de ville T4 - 110 M2 centre ville
Chaleureuse et accueillante sur plusieurs niveaux en vieille ville. Entrée, Buanderie, Cuisine équipée, 3 chambres.Sdb, pièce mansardée + cave voûtée. Chauffage au gaz récent. Fenêtres double vitrage. Loyer mensuel 540 € sans ch.
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]