Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


25 octobre

Crues : Les seuils de Brives-Charensac vont être réparés…


Il a fallu l’intervention du ministre Laurent Wauquiez pour débloquer le dossier concernant les seuils fixés à Brives-Charensac au niveau des crues. En effet, à la suite des importantes dégradations causées par la crue de 2008, les trois seuils qui enjambent la Loire n’avaient pu être réparés…

 

Jean-Claude Ferret, maire de Brives-Charensac, qui s’était donné à fond sur ce dossier, était depuis quelques mois, face à un mur, car les principaux acteurs concernés se renvoyaient la balle. Bloqué dans une impasse, le maire de Brives-Charensac a alors sollicité Laurent Wauquiez pour faire bouger les choses et trouver enfin une issue positive à ce dossier « encarafé » depuis de trop nombreux mois.

 

Laurent Wauquiez a immédiatement pris ce dossier à bras le corps pour faire décanter les choses. Il n’aura pas fallu moins de cinq réunions à Paris, de longues négociations, et le soutien de Nathalie Kosciusko Morizet, Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, pour remporter la bataille des seuils de Brives, a-t-on précisé lundi, lors d’un point-presse « Quand j’ai récupéré le dossier, on était sur la corde raide. La situation était complètement bloquée parce que l'Etat ne voulait faire les travaux qu’après le transfert de propriété des seuils. Je suis tout de suite monté au créneau pour essayer de récupérer les choses du mieux possible. La partie était loin d’être gagnée. C’est à l’issue d’âpres négociations à Paris, que j’ai obtenu que l’Etat fasse les travaux avant le transfert de propriété, ce qui était la clef du déblocage. Je suis aujourd’hui très heureux de voir ce dossier très sensible aboutir de façon positive. Je n’ai pas oublié les importants dommages causés par les récentes crues. On n’a pas encore fini de panser toutes les plaies, et pas question de laisser les choses s’enliser et de risquer de vivre une seconde fois de tels dégâts. C’était important pour moi d’aller au front et de mettre tout mon poids dans la balance pour que ce dossier aboutisse une bonne fois pour toute ». Il a réussi à débloquer 480 000 €  pour la remise en état et la sécurisation de ces seuils, ceux d’Audinet, de la Minoterie et de la Chartreuse seront enfin remis en état.

 

 

 

 

Des dégâts conséquents liés à la crue…

 

La crue des 2 et 3 novembre 2008 a provoqué des dégradations très conséquentes qui n’ont pas permis par simple opération de maintenance une remise en route des trois seuils. Le seuil d’Audinet (le plus en amont) a subi les dommages les plus importants avec des affouillements en rive gauche qui ont provoqué, d’une part, l’arrachage des câbles électriques et des flexibles hydrauliques, et , d’autre part l’arrachage de la fibre optique reliant l’automate de surveillance du seuil d’Audinet au poste central de supervision. Le montant total des travaux minimaux nécessaire à la remise en état du seuil d’Audinet est estimé à 280 000 € HT.

 

Les seuils de la Minoterie (seuil central) et de la Chartreuse (le plus en aval) ont subi des dégradations moins importantes. La manœuvre des clapets de ces deux seuils est aujourd’hui impossible du fait d’un dysfonctionnement du poste central de supervision, mis en défaut par la rupture de la fibre optique du seuil d’Audinet. Une reprogrammation de l’automate de supervision rendra possible à nouveau la manœuvre des clapets et permettra l’expertise des différents éléments composant le seuil (génie civil, vérins, clapets). Le montant total des travaux minimaux nécessaire à la remise en état des seuils de la Minoterie et de la Chartreuse est estimé à 50 000 € HT.

 

Laurent Wauquiez a obtenu également 150 000 € pour le dispositif de sécurisation « anti-crue » avec la rehausse de la digue de Charensac. Lors des crues du 1er et 2 novembre 2008, la digue de Charensac n’a pas été submergée. Néanmoins des traces ont relevé une incertitude marginale sur une partie de l’ouvrage en termes de marge de sécurité (hauteur). Pour les seuils de la Minoterie et de la Chartreuse, la réactivation sera possible à l’été 2012. Pour Audinet, 15 mois de procédure et de travaux seront nécessaires, et les seuils seront réactivés courant 2013. Les travaux seront réalisés sur une période longue, l’intervention sur certaines parties d’ouvrage ne pouvant se faire qu’en période de basses eaux.

 

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends tank à lait
lait JAPY 1200L cause cessation Prix 500€
Divers

Tout le bon coin [+]