Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


22 janvier

De nouveaux contrats d'avenir signés au Conseil général...


Le préfet de la Région Auvergne, Eric Delzant, était présent lundi en Haute-Loire. Il a eu l'occasion, notamment, de se rendre dans l'après-midi à l'Hôtel du Département au Puy, pour assister à la signature de deux contrats d'avenir avec le Foyer Saint-Jean à Laussonne, et la Villa Marie à Cayres. Ces contrats vont permettre à des jeunes d'occuper les postes d'agent de services hopsitaliers au sein des deux structures d'accueil...

Après Paullaguet, c'est au Puy-en-Velay que l'on a procédé lundi à la signature de contrats d'avenir destinés à des jeunes de 16 à 25 ans sans diplômes. Elle a été réalisée en présence du préfet de Région, Eric Delzant, d'Arlette Arnaud-Landau, vice-présidente du Conseil Régional d'Auvergne, et Gérard Roche, le président du Conseil général. Grâce à ces contrats, Emilie Rivier va pouvoir intégrer l'EHPAD Foyer Saint-Jean à Laussonne et occuper le poste d'agent de services hospitaliers, ce sera le cas également de Christophe Daudet au sein de l'EHPAD Villa Marie à Cayres. L'idée, on l'a compris, est de recruter des emplois d'avenir dans des postes ou des zones géographiques pour lesquels le Département rencontre des difficultés de recrutement, et dans la perspective d'une éventuelle consolidation, notamment par la réussite au concours de la fonction publique territoriale. Il s'agit de sensibiliser les établissements médico-sociaux du département à faire appel à des emplois d'avenir dans la limite du cadre budgétaire autorisé, avec une volonté forte que ces emplois d'avenir bénéficient d'une formation qualifiante. La signature de lundi au Conseil général a permis d'évoquer la politique engagée sur le département en faveur des jeunes en difficultés. On a évoqué, notamment, le Fonds d'aide aux jeunes qui est destiné à venir en aide aux jeunes de 16 à 25 ans qui rencontrent des difficultés pour réaliser un projet d'insertion, ou pour faire face à des besoins urgents. Ce sont les Missions locales qui gèrent en majeure partie les demandes qui sont faites à ce sujet. Il s'agit de répondre à des demandes alimentaires, à celles liées aux problèmes de mobilité, au fiinancement du permis de conduire, et celles concernant les frais liés à la formation ou à la scolarité. Le profil type du jeune aidé est celui d'une femme de moins de 23 ans, au chômage, sans aucunes ressources, et sans diplômes, en logement autonomie, ou hébergée chez ses parents. Une majorité des jeunes aidés résident sur les communes du Puy, de Brioude, de Monistrol/Loire et d'Yssingeaux.  Il faut préciser que le Conseil général complète son intervention en faveur des jeunes en difficultés avec une participation aux frais de fonctionnement des trois Missions locales du département.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends tank à lait
lait JAPY 1200L cause cessation Prix 500€
Divers

Tout le bon coin [+]