Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


30 septembre

De nouveaux enjeux pour le département de la Haute-Loire...


La loi NOTRe et son impact sur la collectivité, l'intercommunalité et l'intervention du Département auprès des communautés de communes, les conséquences de la hausse des allocations individuelles de solidarité sur les finances de la collectivité, la petite enfance...Autant de sujets d'actualité sur lesquels Jean-Pierre Marcon, le président du Département de la Haute-Loire a tenu à s'exprimer, mardi, lors d'un entretien avec la presse, pour évoquer comment la collectivité allait faire face à ses obligations...

Jean-Pierre Marcon, le président du Département de la Haute-Loire s'est entretenu avec la presse, mardi, afin d'évoquer un certain nombre de sujets d'actualités qui concenent directement la collectivité. Il a commencé par évoquer les aspects négatifs et positifs de la loi NOTRe qui a été votée le 7 août dernier, et qu'il a du mal à interprêter " Elle est difficile à lire. Elle ne définit pas les coopérations entre les collectivités territoriales, et chaque président de Région pourra faire ce qu'il veut avec les départements ". Ce qui est clair à ses yeux, c'est que que les Régions s'approprient la compétence économique, et que les Départements conservent la solidarité territoriale, à défaut de perdre celle liée aux transports scolaires " Nous allons renforcer notre collaboration avec les collectivités locales, les communautés de communes, et nous allons les aider pour la construction de leurs projets ". Sur la question de l'intercommunalité, Jean-Pierre Marcon se dit très préoccupé, il préfère entendre parler d'intercommunalités élargies, plutôt que de grandes intercommunalités " Il faut identifier les bassins de vie, les territoires de projets, en intégrant les nouveaux cantons ". Il souhaite que soit mise en place une agence départementale d'ingénierie, et se dit favorable à la fusion de certaines petites communes " Bien réussir l'intercommunalité est essentiel pour le département ". Sur le dossier concernant les dépenses sociales, il n'a pas caché que les dépenses avaient explosé, et notamment au niveau du financement du RSA. Il a annoncé que des contrôles seraient effectués afin de réguler les dépenses. L'objectif est de réduire de 150 le nombre de bénéficiaires qui peuvent faire l'objet d'un accompagnement en terme d'insertion (2700 bénéficiaires actuellement en Haute-Loire). Dernier poitn évoqué par le président, celui de la petite enfance, un dossier qui lui tient très à coeur. Il a déclaré que le nombre de placement d'enfants avait explosé en Haute-Loire, et que les éducateurs étaient débordés. Le nombre de jeunes en difficulté que le Département accompagne est également très élevé " Ce sont des jeunes en détresse épouvantable, il n'y a qu'à voir tous ceux qui sont pris en charge à la Maison de l'Enfance ", a t-il précisé.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
4x4 Hyundaï Tucson noir CRDI Luxe 7 CV
9 600 € - 113000 kms - 1ère main - mise en cir. 11/2004 Nbreuses options - BE sauf aile ARD - CT : OK
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]