Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


17 octobre

De plus en plus d'insultes dans les établissements scolaires...


L'accompagnement et la formation des personnels de l'Education est une priorité pour l'association « Autonome de Solidarité Laïque de Haute-Loire ». Elle fait partie d'une fédération nationale qui oeuvre depuis 1903, et qui travaille en étroite collaboration avec le Ministère de l'Education Nationale et le Ministère de la Justice, afin de mieux accompagner les personnels en difficulté, dans un climat scolaire particulier. En Haute-Loire comme ailleurs, les enseignants sont confrontés à des problèmes d'insultes ou de diffamations...

L'écoute, l'accompagnement, la formation, et la prévention des risques, c'est ce que propose l'association « Autonome de Solidarité Laïque de Haute-Loire », afin de faire face au quotidien des enseignants parfois confrontés à des conflits en milieu scolaire. Elle a pour mission de les soutenir, et d'apaiser parfois le climat difficile dans certains établissements, tout en agissant dans le cadre législatif. Il en a été question vendredi, lors d'une conférence de presse réunissant dans les locaux de l'association, rue Jean-Barthélémy, au Puy-en-Velay, en présence de Claude François, le président de l'antenne départementale, et de Roger Crucq, président de la fédération nationale. L'occasion a été donnée de faire un état des lieux au niveau national et départemental. En Haute-Loire, comme ailleurs, les enseignants doivent de plus en plus faire face à des insultes ou des diffamations " Au niveau élémentaire, il y a des problèmes avec les parents liés aux mauvaises notes attribués à leurs enfants, et au niveau des collèges et des lycées, ce sont avec les élèves que l'on rencontre le plus souvetn des problèmes. Il y a des insultes, des élèves qui accusent les profs de harcèlement, car ils ont de moins bonnes notes que d'habitude ", a précisé Claude François " Sur Facebook on a moins les problèmes liés aux photos ou aux films, on a beaucoup expliqué aux élèves qu'il fallait cesser celà. Par contre on a des insultes sur les réseaux sociaux, des choses qui sont dites sur les professeurs, qu'ils sont mauvais, qu'ils sont comme çi ou comme ça. Ce n'est pas tolérable ! ". 30 à 40 affaires sont traitées chaque année en Haute-Loire, un chiffre qui a tendance à augmenter.Seule une est traitée en ce moment en justice, les autres le sont à l'amiable entre les parents et les professeurs

Dossiers ouverts par l'Autonome de Solidarité Laïque de Haute-Loire…

Au 19 septembre 2016, l'ASL 43 avait ouvert 21 dossiers dont 57 % concernaient la protection juridique professionnelle (PJP) garantie par l'Offre Métiers de l'Education (OME) proposée par les Autonomes de Solidarité Laïques et la MAIF. Ces dossiers rendent compte du climat scolaire et des relations dans les établissements de Haute-Loire entre personnels de l'éducation, élèves et parents d'élèves. Au regard des chiffres ci-après, ces dossiers en PJP sont stables voire en légère baisse. Chaque adhérent bénéficie de l’Offre Métiers de l’Éducation, une offre alliant un contrat de coassurance créé en partenariat avec la MAIF et un accompagnement associatif par les ASL pour un traitement global des difficultés rencontrées dans l’exercice du métier. S’il désire un renseignement à caractère professionnel (administratif ou juridique), l’adhérent peut s’adresser à son ASL départementale qui lui répondra dans les plus brefs délais. En cas d’accident ou d’agression, il pourra s’adresser soit vers le correspondant, soit directement à son ASL départementale ou à la délégation MAIF de son ressort. Il faut préciser que les associations « Autonomes de Solidarité Laïques » possèdent également un réseau de 150 avocats-conseils spécialisés en droit de l’éducation. Attachés aux valeurs de l’école, investis dans la prise en charge des affaires dont ils se sont fait une spécialité, ils ont une parfaite connaissance des fonctions exercées au sein du système éducatif et de leurs difficultés propres. Lorsqu’un problème intervient, l’ASL évalue la gravité de la situation et conseille son adhérent. En fonction de cette gravité, l’ASL propose la recherche d’une conciliation et, si cela est nécessaire, la judiciarisation avec l’intervention d’un avocat.

L’Autonome de Solidarité Laïque de Haute-Loire…

L’Autonome de Solidarité Laïque de Haute-Loire (ASL 43) est une association qui assure la défense des personnels de l’enseignement public et privé laïque contre les risques de leur métier. Elle regroupe près de 2 000 adhérents (au 19 septembre 2016). L'ASL 43, ainsi que toutes les ASL regroupées autour de leur Fédération, représentent près de 500 000 adhérents (soit plus de 50 % des personnels d'éducation). Au 19 septembre 2016, l'ASL 43 comptait 1 962 adhérents dont 802 enseignants du 1er degré (83 % du potentiel du département) et 785 enseignants du 2e degré (81 % du potentiel du département). 58 % des adhérents sont des enseignants. Les personnels de direction (8 %) représentent les directeurs du 1er degré, les proviseurs et les principaux. 30 % sont constitués d'autres catégories de personnel : personnels de santé, personnels des collectivités, assistantes sociales, ATSEM…

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Location appartement CRAPONNE /ARZON
RdeC - T2 65m² Neuf - Chauff. Ind.Fioul - Dble Vitrage 355€ CC Libre de suite
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]