Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


31 août

De plus en plus de pauvreté en Haute-Loire...

L'interview de Nicole Lemire, du Secours-Populaire...

La crise a précipité davantage de Français dans la pauvreté, c'est ce qui ressort de la nouvelle étude de l'Insee. La France comptait 8,2 millions de pauvres en 2009, contre 7,8 millions un an plus tôt. Plus de 13 % de la population sont considérés comme pauvres, c'est-à-dire vivant avec moins de 954 euros par mois. L'Insee estime que la crise a touché tout le monde mais davantage encore les plus modestes...

Le phénomène n'épargne pas le département de la Haute-Loire où les associations qui viennent en aide aux personnes en situation de précarité doivent faire face à une demande de plus en plus importante au fil des mois. C'est le cas au Secours-Populaire au Puy-en-Velay, où l'on a reçu un nombre considérable de familles durant l'été, des hommes et des femmes qui n'avaient pas l'habitude de frapper à la porte, et parmi eux pas mal de jeunes " C'est un phénomène qui nous inquiète énormément d'autant plus que l'on s'attend à une baisse de l'aide alimentaire allouée par l'Union Européenne , il est question de supprimer 75% de cette aide en aide, il n'y aurait plus rien en 2013. Si cette décision est adoptée nous serions dans l'impossibilité d'aider les personnes au niveau alimentaire, c'est absolument catstrophique ! ", nous a expliqué Nicole Lemire, secrétaire départementale au Secours-Populaire.

Les chiffres sur la pauvreté en France...

Le seuil de pauvreté, qui équivaut à 60% du niveau de vie médian, s'est établi cette année-là à 954 euros mensuels (soit 71% du Smic brut mensuel à l'époque). Et 8,2 millions de personnes vivaient en dessous de ce seuil, soit 337.000 de plus qu'en 2008. Le taux de pauvreté a ainsi atteint 13,5% de la population, soit un demi-point de plus qu'en 2008. Et sur ces 8,2 millions de pauvres, la moitié vivaient avec moins de 773 euros par mois, précise l'étude. L'augmentation de la pauvreté n'a cependant pas épargné les actifs: 10,1% des plus de 18 ans exerçant une activité vivaient sous le seuil de pauvreté en 2009, un taux en hausse de 0,6 point sur un an. Mais les plus touchés par l'aggravation du phénomène auront été les étudiants: plus d'un sur cinq (21,9%) vivaient sous le seuil de pauvreté, une proportion en hausse de près de trois points sur un an. L'enquête confirme aussi le creusement des inégalités déjà perceptible dans plusieurs études publiées ces derniers mois: alors que le niveau de vie des 10% des Français les plus modestes, inférieur à 10.410 euros, reculait de 1,1%, celui des 10% les plus aisés, supérieur à 35.840 euros, augmentait de 0,7%.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends tank à lait
lait JAPY 1200L cause cessation Prix 500€
Divers

Tout le bon coin [+]