Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


12 février

Déchets à Cayres : Un nouveau permis de construire déposé...


Le Collectif PPVV (Préservons le Plateau du Velay Volcanique) reste plus que jamais mobilisé. Un nouveau permis de construire aurait été déposé par SITA en préfecture pour la construction d'un centre d'enfouissement de déchets sur la commune de Cayres. L'association qui se bat depuis trois ans contre le projet, a d'ores et déjà engagé un certain nombre d'actions pour se faire entendre...

On croyait le dossier enterré, il ne l'est pas ! Le projet qui consiste à construire un centre d'enfouissement de déchets sur la commune de Cayres refait surface. SITA aurait en effet déposé un nouveau permis de construire auprès des services de l'Etat. Le Collectif PPVV avait réussi à faire annuler le dernier en date par un jugement en juin 2012 " Ils entendent bien poursuivre leur projet. Si l'administration accepte ce permis de construire, on le ré-attaquera. C'est un peu une bataille d'épuisement, mais on ne baissera pas les bras. On reste très mobilisé sur le thème de la protection de l'environnement et de la ressource en eau ", nous a expliqué Philippe Mazet, le président du Collectif Préservons le Plateau du Velay Volcanique. Pour lui, il est incohérent d'installer une décharge sur une nappe phréatique qui alimente entre 80 et 100 000 habitants " C'est un sol qui est complètement poreux, et qui va polluer l'eau potable ". L'association a adressé un courrier à tous les maires concernés par la question, en leur demandant de prendre une délibération. Elle continue à sensibiliser les élus, et à alerter les services de l'Etat, et notamment auprès des Ministères de l'Environnement et de l'Agriculture. Des lettres sont adressées au Conseil général qui est en charge du Plan départemental d'élimination des déchets. Elle compte envoyer un courrier au Président de la République. Enfin, des groupes de lecture ont été créés, afin de faire ressortir les incohérences du dossier monté par le porteur de projet " Une trentaine de personnes ont travaillé sur le dossier, on a ressorti des centaines et des centaines d'incohérences qui nous servirons si toutefois on devait arriver à l'enquête publique ". Les opposants se sont préparés à cette échéance, ils se disent prêts à informer le commissaire enquêteur. Pas de réunion publique dans les semaines qui viennent, il faudra attendre février ou mars prochain.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Cage à lapins
Vends cage à lapins huit séparations en bon état
Divers

Tout le bon coin [+]