Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


24 février

Des contrôles routiers renforcés en Haute-Loire...


Les contrôles routiers vont être renforcés en Haute-Loire, suite aux accidents mortels de ces derniers jours. Ils cibleront d'abord les motards, mais aussi les automobilistes aux comportements les plus accidentogènes. En ligne de mire : la vitesse, l’alcool et les stupéfiants au volant, l'usage du portable et les équipements de sécurité…

La coupe est pleine pour le préfet de Haute-Loire. Il y a eu trop d’accidents mortels ces derniers jours sur les routes du département. Les contrôles routiers seront donc  renforcés en ciblant les deux-roues motorisés et les comportements les plus accidentogènes : la vitesse, la conduite sous l’empire de l’alcool et des stupéfiants, le téléphone portable et les équipements de sécurité. Quatre personnes sont décédées ces derniers jours en Haute-Loire, et deux ont été grièvement blessées dans cinq accidents de la route. Cinq victimes sont âgées entre 16 et 28 ans.

Trop d'accidents depuis le début de l'année...

Lundi 13 février, une collision entre une voiture et un poids-lourd au carrefour des routes départementales n° 15 et 42 à Araules, a fait deux morts âgés de 19 et 22 ans. Un refus de priorité serait à l’origine de l’accident. Ce même jour, avenue des Belges au Puy-en-Velay, un piéton âgé de 83 ans a été renversé par un automobiliste. Gravement blessé, il a été évacué à l’hôpital nord de Saint Etienne. Mardi 14 février, suite à une vitesse excessive, un motocycliste a perdu le contrôle de son engin dans une courbe de la route départementale n° 16 à Vézézoux. Le pilote, âgé de 28 ans, est décédé. Samedi 18 février, au lieu-dit « Le Villard » à Saint Germain Laprade, un adolescent âgé de 16 ans qui circulait sur un chemin de terre au guidon d’une motocyclette prêtée par un camarade a chuté et s’est grièvement blessé. Souffrant d’un traumatisme crânien, il a été évacué à l’hôpital nord de Saint Etienne. Dimanche 19 février, un motocycliste, âgé de 24 ans, a perdu le contrôle de son engin dans une courbe de la route départementale n° 103 à Saint Vincent. Une vitesse excessive serait également à l’origine de ce nouvel accident mortel. Devant ce dramatique bilan de la semaine dernière, le préfet rappelle que les accidents de la route ne sont pas une fatalité " Il appartient à chacun de respecter les règles du code de la route et d’adapter sa conduite aux circonstances. Ces accidents tragiques et inacceptables légitiment, s’il en est besoin, la forte mobilisation des services de l’État dans la lutte contre l’insécurité routière qui constitue une priorité nationale ", précise un communiqué de la préfecture " Les efforts de prévention et de répression seront poursuivis pour rappeler à chacun sa responsabilité ".

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends scooter kymco Rouge 2008
6143 km 1ère main - rayé sur un coté batterie et bougie 1 an rangement du casque sous le siège 700 €
Motos

Tout le bon coin [+]