Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


28 mars

Des diagnostics pour la prévention des innondations...


Une nouvelle campagne de diagnostics de vulnérabilité aux inondations du bâti privatif a été lancée à destination des propriétaires dont les logements se situent en zone inondable sur les communes suivantes : Aiguilhe, Beaux, Blavozy, Brives-Charensac, Chadrac, la Chapelle d’Aurec, Goudet, Lavoûte-sur-Loire, Monistrol-sur-Loire, le Monteil,  Rosières, Riotord, Saint-Germain-Laprade, Saint-Vincent et Vals près le Puy. Cette opération a été lancée dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations sur le bassin versant de la Loire Amont (PAPILA) conduit par le Conseil Général de la Haute-Loire...

 

Ces diagnostics ont été réalisés, en octobre 2011, par les étudiants du Master Pro « gestion des catastrophes et des risques naturels » de l’Université Paul Valéry Montpellier 3 avec laquelle le Conseil Général a signé une convention de partenariat. Ils ont permis d’identifier les principales vulnérabilités auxquelles le logement est exposé et proposent aux propriétaires ou locataires des pistes d’améliorations possibles afin de réduire cette vulnérabilité. Ces mesures peuvent être d’ordre organisationnel (plan familial de mise en sûreté, mise en œuvre des consignes de sécurité…) ou d’ordre structurel (aménagements particuliers, mise en place de batardeaux…).

 

L’objectif d’une telle démarche est de limiter les dommages aux personnes et aux biens en cas de survenance d’une crue et de permettre un retour dans le logement plus rapide. Ces diagnostics de vulnérabilité, financés par le Conseil Général de la Haute-Loire et l’Etat, sont entièrement gratuits pour les propriétaires. La mise en œuvre des mesures proposées reste à l’initiative des propriétaires qui bénéficieront d’une aide financière du Département afin de les accompagner. Un grand nombre de préconisations sont faites aujourd'hui en matière de prévention, de prévision et de réduction de vulnérabilité aux innondations sur l'ensemble du territoire de la Loire en amont.

 

Le département de la Haute-Loire est, rappelons-le, un territoire particulièrement vulnérable face aux risques d'innondations, il est soumis à des crues terrentielles qui ont pour origine le phénomène cévenol. Ces crues surviennent plutôt lors des saisons intermédiaires, au printemps ou à l'automne par exemple. La Haute-Loire a été au cours des siècles, le théâtre de nombreuses innondations, les crues les plus dévastatrices remontent à 1817, 1856, 1866, 1907. Et puis tout le monde a en mémoire la crue du 21 septembre 1980 au cours de laquelle 8 personnes ont trouvé la mort.

Retour