Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


13 septembre

Des élus inquiets sur la suppression des contrats aidés ...


La fin des contrats aidés n'est pas sans conséquences au sein des collectivités locales et des associations. C'est le cas par exemple au Puy-en-Velay où le maire et le président de la Communauté d'agglomération dénoncent la soudaineté et la violence des mesures prises par l'Etat.  Michel Chapuis et Michel Joubert ont fait part de leurs inquiétudes lors d'un entretien avec la presse...

Le maire du Puy-en-Velay, Michel Chapuis, et Michel Joubert, le président de la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay, se sont entretenus avec la presse mardi pour faire part de leurs inquiétudes sur la fin des contrats aidés. Elle va, en effet, avoir des conséquences au sein des deux collectivités. " Des postes vont disparaître, alorsqu'ils permettaient à certaines personnes éloignées du monde du travail de retrouver une activité. Elles occupaient de vrais postes, ce n'était pas des bouche trous ! ". C'est  " la soudaineté et la violence du dispositif "  mis en place par l'Etat qui a surpris les élus. C'est un manque à gagner de 200 000 euros pour la Communauté d'agglomération. Celà pourrait se traduire par une baisse des investissements, et peut-être même une hausse des impôts locaux, même si les élus ne le souhaitent pas. La décision de supprimer les contrats aidés va impacter en priorité les zones rurales " C'est un très mauvais signal ! " pour eux. Ils se sentent mis sur le fait accompli, et précisent que la remise en cause des contrats aidés ne figurait pas dans le programme présidentiel. La Communauté d'agglomération compte aujourd'hui une quinzaine d'agents en contrat d'insertion, et 14 sont potentiellement concernés, notamment dans le domaine de la petite enfance. 3 agents sont concernés pour la ville du Puy-en-Velay qui compte 10 agents en contrat d'insertion au CCAS. Pour la ville, le surcoût est estimé à 50 000 euros. Les élus ont décidé de prendre le problème à bras le corps afin de maintenir la qualité des services publics. Michel Joubert et Michel Chapuis ont interpellé le préfet de Région la semaine dernière, ils auront l'occasion de s'entretenir cette semaine avec le préfet de Haute-Loire, afin qu'il puisse examiner les demandes de renouvèlement de postes, et accorder des rallonges budgétaires.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends Coffret Friends
A vendre coffret Friends en VHS chaque saison : 15 euros toute la collection : 90 euros
Divers

Tout le bon coin [+]