Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


17 septembre 2010

Des paysans de Haute-Loire à la maison du lait...


La situation économique que vivent les paysans est catastrophique explique la Confédération Paysanne de Haute-Loire dans un communiqué. « L'exemple le plus flagrant est ce qui se passe dans la filière laitière, le dérèglement des outils de maitrise et de régulation des marchés, instauré par la PAC en 2003, amplifié par le lobbying des firmes agro-alimentaires, qui cherchent à indexer les prix du lait sur les cours mondiaux, oblige les producteurs laitiers à toujours plus d'agrandissement, de compétitivité et de productivisme, au détriment de l'environnement et des petites exploitations, avec au final des emplois qui disparaissent ». Depuis le 8 septembre, la Confédération paysanne occupe la Maison du Lait à Paris, et réclame le droit élémentaire à pouvoir être représentée comme syndicat agricole dans le collège « producteur » de l'interprofession laitière, parmi eux se trouvent  des agriculteurs de Haute-Loire « Aujourd'hui seule la FNSEA/FNPL est présente et accepte de signer des prix du lait catastrophiques pour les éleveurs, les conduisant irrémédiablement à la ruine, il est plus qu'urgent que tous les paysans puissent vivre dignement de leur travail, tous les paysans doivent être représentés de manière équitable et entendus, quelle que soit leur appartenance syndicale ». La Confédération paysanne qu’elle ne quittera la Maison du Lait que lorsqu’elle aura obtenu la place qui lui est due à l’interprofession en tant que syndicat agricole représentatif.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Loue gîte 1 à 47 places
La Cabourne (Gorges de l'allier). Chbres de 2 à 6 pers. 2cuis., 2 salles de séj., 1 biblio. terrain 800m2.
Tourisme et locations vacances

Tout le bon coin [+]