Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


11 juillet

Des présidents de Conseils généraux mobilisés...

L'interview de Vincent Descoeur, président du Conseil général du Cantal...

" L'union fait la force ", c'est ce que pensent les quatre présidents de Conseils généraux qui se sont réunis vendredi au Puy-en-Velay pour évoquer les problématiques qu'ils rencontrent et les obligations auxquels ils doivent faire face. Les représentants de la Haute-Loire, du Cantal, de l'Aveyron et de la Lozère se sont retrouvés autour de la table pour évoquer les sujets d'actualité qui préoccupent les départements ruraux.

Ils se sont penchés entre autre sur les difficultés financières qu'ils rencontrent pour boucler leur budget, et sur la question de la péréquation " L'idée est de pouvoir garder une marge de manoeuvre pour continuer à accompagner les projets.  Il s'agit de bénéficier d'une solidarité nationale pour financer par exemple l'APA " a expliqué Vincent Descoeur, le président du Conseil général du Cantal qui est également président de l'ANEM. Si 2012 a été une année significative avec l'obtention d'une enveloppe de 100 millions d'euros pour les quatre départements, il subsiste un certain nombre d'interrogations sur l'avenir. Les élus veulent rester très vigilants sur la prochaine Loi de Finances, et notamment sur les critères de redistribution du produit financier. 2012 sera également une année particulière avec la mise en place de la CVAE qui fait suite à la réforme à la Taxe Professionnelle " Notre volonté est d'élargir notre club, et de le formaliser pour bâtir une France équilibrée, et faire en sorte que les départements ruraux soient entendues. Nous ne voulons pas être seulement des départements touristiques ".

La question des infrastructures routières a également été abordée avec la RN88 à 2x2 voies. Les élus veulent trouver de nouveaux moyens pour financer les travaux " Plus on ira vite, mieux on se portera " a déclaré Jean-Paul Pourquier. 500 millions de subventions ont été bloquées pour l'aménagement prévu entre la partie qui relie le contournement du Puy-en-Velay à l'A75, les élus souhaiteraient que des solutions soient trouvées pour obtenir 500 millions supplémentaires. Une étude a été lancée à ce sujet, d'autre part le ministre chargé des transports a été sensibilisé à la question.

Les autres sujets de discussion ont concernés la répartition des compétences et la collaboration avec les régions, dans le cadre de la réforme territoriale, le très haut-débit, et la sècheresse. Sur ce dernier point, les élus ont précisé qu'ils étaient solidaires avec le monde agricole, mais qu'ils ne voulaient pas se précipiter dans les décisions qui doivent être prises au niveau du financement des transports de paille par exemple. Ils ont précisé qu'ils s'associaient au dispositif mis en place au niveau national, mais qu'il devait être le plus juste possible, et qu'ils ne disposaient pas des mêmes moyens qu'en 2003. Ils souhaitent qu'il y ait un rapprochement avec la collecte régionale afin d'apporter, disent-ils, une réponse à deux voix. Ils estiment que l'Etat, la région et le département doivent mettre en place un dispositif cohérent pour venir en aide aux éleveurs les plus touchés.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vend Nissan micra cabriolet essence
2006 27000 km CT OK, ordi. de bord, clim. elect., TG coffre, capote elect. 15sec, 2 pneus av. neuf. Noire. 8200 euros
Voitures

Tout le bon coin [+]