Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


24 novembre

Des régions qui réclament davantage d'aides de la PAC...


Les régions Corse, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Rhône-Alpes Auvergne réclament davantage d'aides de la prochaine politique agricole commune (PAC) au vu des " spécificités méditerranéennes "…

 

Dans un communiqué commun diffusé mercredi après un séminaire de l'Association des régions de France à Clermont-Ferrand, les présidents des quatre conseils régionaux (PRG et trois PS respectivement) relèvent que leurs territoires "sont dans le peloton des régions françaises les moins dotées financièrement par la PAC en euros par exploitation".

 

" La Commission européenne a proposé des évolutions de la PAC qui vont dans le sens d'une meilleure équité entre productions et entre territoires ", soulignent-ils, en demandant que soit ainsi pris en compte les " caractéristiques communes " des quatre régions telles leur déficit en eau récurrent, leurs sols fragiles, une montagne omniprésente et encore la pression sur le foncier agricole.

 

Les présidents des régions " souhaitent que le montant de l'aide directe de base soit le même pour toutes les surfaces en France ". Selon eux, il faut en outre "refonder le mode de gouvernance de la PAC dans la perspective d'une intégration des institutions régionales".

 

Le commissaire européen chargé de l'Agriculture, le Roumain Dacian Ciolos, a présenté mi-octobre la réforme des subventions agricoles européennes à compter de 2014, qui prévoit de conditionner une partie des aides au respect de l'environnement et de rendre la PAC plus équitable en plafonnant les subventions. Ces propositions font l'objet de négociations entre les députés européens et les 27 gouvernements.

 

René Souchon rentre en campagne pour la régionalisation de la PAC…

 

Pour le groupe d’opposition UPA, René Souchon rentre en campagne pour la régionalisation de la PAC…Voici un extrait du communiqué adressé à notre rédaction :

 

Alors que René Souchon s’est défendu en Assemblée Régionale de ne pas plaider pour la régionalisation de la PAC, il rentre aujourd’hui officiellement en campagne pour cette régionalisation : c’est sa toile de fond qui justifie le séminaire de ce mardi 22 novembre, organisé par le Conseil Régional d’Auvergne à la Grande Halle, dont le soit disant plateau de choix exclut de toute évidence beaucoup d’acteurs économiques et professionnels auvergnats de son organisation, préférant un décor plus hollywoodien avec en vedette et sur scène le député européen José Bové à ses côtés.

 

À l’heure où les enjeux de la PAC sont déterminants, à l’heure où la stratégie Européenne est plus que jamais une priorité, et alors que le Président du Conseil Régional d’Auvergne a abandonné l’agriculture en divisant de moitié les crédits que la Région lui consacre, et alors qu’il ferme les yeux face à la crise liée à la sécheresse qui a touché le monde agricole, le Président du Conseil Régional d’Auvergne est discrédité pour parler de ces sujets en tentant de se les approprier de la sorte.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vend Windows 7 édition Familiale
Cause double emploi 64 Bits, jamais enregistrée. 100 € - aide à l'installation possible.
Informatique

Tout le bon coin [+]