Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


12 mai

Emploi : La Haute-Loire est sortie de la crise...

L'interview de Denis Conus, préfet de Haute-Loire...

La Haute-Loire est sortie de la crise si l'on s'en réfère aux chiffres rendus publics mercredi en préfecture. Le département enregistre un taux de chômage de 7,4% à la fin du quatrième trimestre 2010, c'est le plus faible de la Région. A celà s'ajoute une baisse des demandeurs d'emploi de 0,7% à la fin mars 2011. " Tous les acteurs se sont mobilisés et se sont montrés déterminés pour faire face à la crise. Les jeunes, et les intérimaires en ont profité ", a expliqué Denis Connus, le préfet de Haute-Loire.

Il faut rappeler que les jeunes de moins de 25 ans ont été les premières victimes de la crise, tant au niveau régional que départemental. Ils représentent aujourd'hui 15% des demandeurs d'emploi. La baisse du nombre de jeunes demandeurs d'emploi inscrits en catégorié A plus importante qu'au niveau régional. La Haute-Loire se distingue également au niveau des chômeurs de longue durée puisqu'à la fin du premier trimestre 2011, ils représentent moins de 40% des demandeurs d'emploi. Le nombre d'offres d'emploi déposées auprès de Pôle Emploi est en constante progression depuis 2010 (+17%). Enfin, le nombre d'intérimaires est aujourd'hui identique à celui enregistré avant la crise. L'industrie altiligérienne va mieux aujourd'hui, même si l'on constate encore qu'il y a un nombre trop important d'offres non pourvues, notamment dans les métiers de la santé, du bois ou de la plasturgie.

L'impact de la crise en Haute-Loire...

La crise a impacté l'économie altiligérienne dès le mois de septembre 2008, et ce sont les plus grosses entreprises qui en souffert. La plupart des secteurs d'activité ont été touchés, et plus spécifiquement celui de l'industrie. Le secteur du BTP a a subi à contrecoup l'atonie des marchés depuis la fin 2010. C'est le secteur tertiaire qui a, semble t-il, tiré son épingle du jeu. Aujourd'hui c'est la reprise au niveau des investissements, ce qui est de bonne augure pour l'avenir. Le préfet de Haute-Loire a rappelé que les dispositifs d'accompagnement mis en place par le gouvernement pour enrayer la crise avaient portés leurs fruits, il a rendu hommage aux chefs d'entreprises qui avaient su combattre la crise, en limitant le nombre de mesures liées au chômage partiel. Malgré tout, la crise a durement affecté le département en détruisant 1 emploi sur 22.

Le combat pour l'emploi continue...

La bataille de l'emploi en Haute-Loire reste bien sûr une priorité pour les différents acteurs de l'emploi. La promotion de l'alternance reste la première des priorités. A ce sujet là il s'agit de continuer à sensibiliser les entreprises de plus de 250 salariés. Il s'agit d'inciter les entreprises, notamment celles du secteur industriel de plus de 50 salariés, à profiter du dispositif mis en place. Les collectivités doivent aussi y être sensibilisées, à l'heure où se posent les questions du renouvèlement des générations. Favoriser l'emploi des séniors est également une priorité, ils représentent 1/4 des demnadeurs d'emploi en Haute-Loire. Concernant le retour à l'emploi, le préfet de Région a d'ores et déjà pris les mesures financières plus incitatives pour le recrutement des chomeurs séniors dans le cadre des contrats aidés. Les chômeurs de longue durée, et les bénéficiaires du RSA doivent également pouvoir en profiter.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Remorque à vendre
Vds. remorque 125X105cm,(Norauto 45) comme neuve. TBE Prix : 250€
Voitures

Tout le bon coin [+]