Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


05 novembre

Foire aux champignons : L'interview de Thierry Guyot...


C’est le rendez-vous incontournable du mois de novembre à Saint-Bonnet-le Froid, il s’agit de la traditionnelle Foire aux champignons. La manifestation qui a lieu ce week-end, attire chaque année entre 25 et 30 000 visiteurs, elle est devenue un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de champignons de la région et au-delà. Il y a ceux qui viennent faire leur marché très tôt, le samedi matin, et ceux qui profiteront du week-end pour aller à la rencontre des grands chefs-cuisiniers, et découvrir les recettes originales qu'ils dévoilent en public ...

Haute-Loire Infos : Que trouve-t-on comme champignons à l’occasion de la foire, et comment faire le bon choix ?

Thierry Guyot : On y trouve le cèpe que l’on a dans la région, l’edulis, avec un liserait tout blanc sur le bas du chapeau, on trouve aussi un peu de cèpes de Bordeaux, et des têtes de nègre. C’est à l’œil nu que l’on juge la qualité du cèpe sec. Si vous avez un cèpe bien plat, et très clair, c’est de la bonne qualité. Ça veut dire qu’il a été séché localement dans une grange, avec un air sec qui vient le dessécher. Les cèpes bruns, voir noirs, sont passés dans des fours, et gustativement parlant c’est moins intéressant. Quand ils sont vraiment noirs, c’est qu’ils ont été mélangés avec toutes sortes de bolets qui n’ont pas un gros intérêt culinaire, mais que l’on peut utiliser dans une fricassée, ou mélanger dans une terrine ou en sauce apportent du volume, mais c’est très différent. On trouve aussi durant la foire, des morilles, des girolles, des chanterelles, des mousserons.

Haute-Loire Infos : Quels sont les temps forts de cette nouvelle édition ?

Thierry Guyot : C’est bien sûr la vente de champignons le samedi matin, c’est la dégustation de la soupe aux champignons,  ce sont les différentes démonstrations de cuisine avec les chefs qui viennent tout au long du week-end, c’est aussi le repas champignons, les différents concours organisés pour les enfants et les adultes, la présence de la Confrérie de la Truffe, et on finit en apothéose le dimanche après-midi avec la confection de la tarte géante aux châtaignes. Elle fait à peu près 4m16 de diamètre, et cela nous permet de vendre 1000 parts.

Haute-Loire Infos : On vient de loin pour faire la foire ?

Thierry Guyot : On est au carrefour de plusieurs départements, on a 80% des visiteurs qui viennent de la vallée du Rhône, on a beaucoup de gens qui viennent du bas de la France, parce qu’ils savent qu’on mange bien ici, que l’on fait l’effort de mettre en avant tous les petits producteurs locaux, et que l’on est amoureux de la nature. On a aussi des étrangers qui font le déplacement, des anglais, des italiens, des espagnols, des belges, on a même eu des américains. On parle de Saint-Bonnet dans les médias, et c’est un peu la fierté des habitants de la commune.

Haute-Loire Infos : La foire c’est une grosse machine ?

Thierry Guyot : Avant le Jour J on est un petit groupe de 7/8 personnes qui l’organisons. On est une bonne quarantaine le jour de la foire. Il y a beaucoup de bénévoles qui viennent de l’extérieur et qui aiment l’ambiance de la Foire, et ça c’est une grosse chance. La foire c’est un gros budget, il faut donc que ça tourne, et que tout soit bien huilé, pour que l’on puisse pérenniser cet événement tous les ans. C’est important pour la région, car pendant deux mois après l’été ça nous permet de faire vivre beaucoup de gens, comme par exemple les employés qui sont dans nos établissements.  

Haute-Loire Infos : Vous n’avez aucune aide de la Région ?

Thierry Guyot : On a monté des dossiers mais bon. On estime que l’on arrive à s’en sortir, alors c’est vrai que c’est compliqué. On a quelques sponsors qui nous aident, mais tous les ans c’est très compliqué. On arrive à joindre les deux bouts, mais c’est difficile. On ne compte pas tout ce que l’on amène mais on est conscient que cela nous amène beaucoup de choses derrière. On fait des efforts nécessaires pour que la foire ait lieu, la mairie aussi, sans compter les bénévoles, mais c’est vrai que c’est un petit peu dommage, car on a de beaux petits reportages, et on est fiers de faire parler de la région et du département. Mais voilà, c’est comme ça, on en a pris notre parti, et quoiqu’il arrive on continuera à organiser cette foire. La foire c'est la carte de visite de Saint-Bonnet !

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vend 2 roues montées neige
tubless radial x5E michelin alpin 4 trous ref 165/70 R13. 70€ les 2 visible garage Renault Servel st georges lagricol
Voitures

Tout le bon coin [+]