Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


22 juin

Gérard Roche, la politique et les enjeux pour la Haute-Loire...


Gérard Roche veut jouer la carte de l'ouverture pour faire avancer la Haute-Loire. Au lendemain des élections présidentielles et législatives, le sénateur et président du Conseil général a déclaré lors d'un entretien avec la presse, qu'il souhaitait travailler en étroite collaboration avec les parlementaires de son département, mais également avec la Région et les départements voisins dans le cadre des grands projets qu'il soutient dans son département. Parmi ses priorités : l'emploi, la N102, ou bien encore le Très Haut Débit...

C'est en toute transparence que Gérard Roche a souhaité aborder les thèmes d'actualité qui lui sont chers, lors d'une rencontre avec la presse locale, vendredi matin à l'Hôtel du Département. Le president du Conseil général a d'abord abordé celui concernant la politique en faisant allusion aux élections présidentielles et législatives " François Hollande est un homme jovial, de bon sens, mais je ne sais pas l'homme qu'il va révéler dans sa nouvelle fonction ". Il s'est dit tout de même confiant dans les relations qu'il peut avoir aujourd'hui en temps que sénateur, même s'il fait parti de l'opposition " J'ai beaucoup travaillé avec l'ADF et les présidents socialistes, j'arriverai à avoir une bonne écoute ! ". Concernant le Centre, il a déclaré qu'il fallait trouver un grand leader national et que malheureusement le parti n'existait pas sur le terrain. Sur la question du Front National, il a déclaré qu'il n'était pas question de jeter l'anathème sur ce parti, car il y avait des gens très respectables qui ont eu peur, et qui ont voté FN, mais qu'il fallait dénoncer le danger politique lié aux idées que véhiculent certains leaders. Sur les élections législatives en Haute-Loire, il a déclaré qu'il avait eu une heureuse surprise avec l'élection de Jean-Pierre Vigier, et que son adversaire était le pire que pouvait avoir le PS. Il a souligné l'implication du député sortant Jean Proriol dans la campagne, et le rôle qu'ont eu les conseillers généraux pour soutenir la candidature du candidat de la Majorité départementale. 

Vers une réforme de la médecine de ville...

Gérard Roche aura l'occasion de présenter prochainement le projet de loi qu'il défend sur le financement de la dépendance, il attend que l'occasion lui soit donnée au mois de juillet, même s'il est conscient que la gauche pourrait envisager le financement de l'APA via la CSG. D'autre part, il se montre très critique sur ce qu'il appelle la surconsommation médicale, et préconise une réforme de la médecine de ville " On va chez le médecin comme on allait avant chez le curé. La bobologie coûte plus cher que l'hôpital ! ". Il estime qu'il faut fiscaliser une partie de la recette pour la santé, et qu'il faut mettre en place une convention qui oblige les médecins à assurer les urgences, mais il reste bien conscient qu'il revaloriser le métier, tout en le recadrant.

Les grands projets pour la Haute-Loire...

Gérard Roche attache une importance toute particulière aux dossiers qu'ils considère comme prioritaires pour la Haute-Loire, et à commencer par celui qui touche à l'emploi. afin de maintenir la population, et attirer de nouveaux actifs " Il faut créer de l'attraction pour faire venir de jeunes ménages, il faut mener une réflexion avec les parlementaires, les départements voisins et la Région ". Celà passe pour lui, par le désenclavement routier, et en particulier la N102 qui doit être avant tout sécurisée. Il souhaiterait que des zones de dépassement soient créees, et que l'on puisse dévier des petits villages. Il pense également au désenclavement numérique, et se félicite d'ailleurs du travail effectué en collaboration avec le Conseil régional sur la mise en place de la fibre optique " C'est un projet très lourd qui va beaucoup peser, car celà va représenter entre 15 et 20 euros par habitant en Haute-Loire pendant 20 ans. C'est l'autoroute de l'avenir ". Les services publics constituent également une priorité, et il estime que les élus changent leurs méthodes de travail et fassent des propositions plutôt que d'attendre les directives lancées à l'échelon national. Il compta pour celà sur un travail en commun avec les 4 parlementaires de Haute-Loire, la Région, et les élus des départements voisins...

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vente Appartement T4 Craponne/Arzon
Dans petite copropriété logement T4 Duplex 85m² Rez de Chaussée/Rez de Jardin Cuisine US,3Ch,Alcove Rénové TBE Isolé Double Vitrage Chauf. Ind.GAZ Volet Roulant élec Terrasse + Jardin 170m²,Parking Privé, Possibilité garages
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]