Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


25 janvier

Jean-Pierre Marcon aborde l'avenir avec sérénité...


C'est un Jean-Pierre Marcon serein qui s'est présenté à la presse, jeudi, lors d'un temps d'échange avec la presse. Le président du Département a évoqué les grandes orientations de la collectivité pour 2019, en prenant un certain recul par rapport aux difficultés du quotidien et a une actualité sociale et politique. Celà ne l'a pas empêché de réagir sur l'actualité sociale et politique, en rappelant qu'il s'agissait de son dernier mandat...

Parmi les grandes orientations du Département pour 2019 figurent le chantier de réhabilitation de la Chaise-Deu, avec la création d'un Historial des Bâtisseurs, le retour des tâpisseries restaurées de l'abbatiale, mais aussi la rénovation de certains bâtiments à Chavaniac-Lafayette, le projet de la Visitation en haute-ville du Puy-en-Velay, ou bien encore celui du Pavillon numérique qui devrait ouvrir en 2020. Il en a été question lors du temps d'échange avec la presse, accordé jeudi, par Jean-Pierre Marcon, le président du département. La collectivité tient les engagements de la feuille de route qu'elle s'est fixée, en réduisant ses dépenses de fonctionnement, en augmentant celles liées aux investissements, et sans faire appel à une hausse de la fiscalité. Elle va, notamment, maintenir les aides accordées aux associations, et participer financièrement aux grands événements prvéus cette année en Haute-Loire, comme le Championnat de France de labours, le Tour de France à brioude, le Tour de l'Avenir, ou bien encore le critérium du Dauphiné. Jean-Pierre Marcon a évoqué tout celà de façon sereine, en prenant le recul qui s'impose face à la crise sociale qui touche la France, mais aussi la Haute-Loire. Il a déclaré avoir pris conscience des difficultés que rencontrent les personnes qu'il a eu l'occasion de cotoyer ces derniers mois. Il a évoqué également le travail effectué par les aides faimiliales, en précisant qu'un effort serait effectué à leur intention. Sur les dépenses sociales, liées en particulier au financement du RSA, il a précisé que les contrôles seraient renforcés pour éviter les fraudes. Concernant la politique du gouvernement, il a précisé qu'il serait heureux de faire remonter les préoccupations du terrain lors de la réunion prévue à l'Elysée avec les présidents de Départements " Ce gouvernement n'entend pas les collectivités locales. On nous invite à dire ce que l'on pense, je ne vais pas laissé l'occasion ! ". Il a pris pour celà, l'exemple des 80 km/h. Quant au mouvement des Gilets jaunes, il ne se dit pas opposer à ce qu'une réunion soit organisée à l'Hôtel du Département, mais il ne veut en aucun cas en être l'instigateur. Interrogé sur sa position politique aujourd'hui, Jean-Pierre Marcon a rappelé qu'il était un centriste de la première heure, et qu'il s'agissait bien de son dernier mandat, après 48 ans de carrière d'élu. Il veut se consacrer à sa famille, et faire tout ce qu'il n'a pas eu le temps de faire jusqu'à présent.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Remorque à vendre
Vds. remorque 125X105cm,(Norauto 45) comme neuve. TBE Prix : 250€
Voitures

Tout le bon coin [+]