Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


25 juillet

Jean-Pierre Vigier : La conquête de l'ouest...


Nous vous proposons depuis quelques jours un regard particulier sur les élections sénatoriales. Nous avons rencontré celles et ceux qui font partis de la nouvelle génération, des " quadras " de droite comme de gauche, et nous les avons interrogés sur leurs engagements. Olivier Cigolotti, Jean-Pierre Vigier et Marie-Hélène Girbon se sont livrés au jeu des questions-réponses.

 

C'est aujourd'hui Jean-Pierre Vigier qui répond à nos questions. Le suppléant de Gérard Roche aux élections sénatoriales n'est autre que le fils du conseiller général qui porte le même nom et prénom. Il a 42 ans et il est maire de Lavoûte-Chilhac depuis mars 2008 et il est vice-président du SMAT du Haut-Allier.

 

Haute-Loire Infos : Ce n'est pas trop difficile de porter le même nom et prénom que votre père ?

 

Jean-Pierre Vigier : On me pose souvent cette question ! Non car j'ai un surnom Peter. Quand j'étais enfant ma mère pour me différencier de ma mère m'a appelé Peter, et sur la Haute-Loire, notamment sur l'est les gens me connaissent avec mon surnom Peter Vigier. Dans mon travail à Saint-Flour, les gens par contre m’appellent Jean-Pierre Vigier. Ce n'est pas difficile parce que je fais parti de la jeune génération, et c'est vrai que chaque personne a sa propre personnalité, et dans le cadre de l'engagement politique que nous avons actuellement au niveau de la commune, on a mis en place des axes stratégiques de développement qui ne sont pas forcément les mêmes que mon père avait mis en place quand il était maire, et les gens ont tout de suite vus que j'avais certes le même prénom que mon père, mais que j'avais ma propre personnalité, ma propre vision de l'aménagement du territoire.

 

Haute-Loire Infos : Vous avez choisi de vous engager aux côtés de Gérard Roche aux sénatoriales, quelles en sont les raisons ? Pensez-vous que la présence de deux jeunes suppléants à l'est et l'ouest du département constituent un point fort pour la représentativité du territoire ?

 

Jean-Pierre Vigier : Gérard Roche est quelqu'un qui est profondément humain, c'est quelqu'un qui est proche des gens, qui est proche du territoire, et surtout qui est proche des problématiques des gens et du territoire. Et ce qui m'a beaucoup plu chez lui, par exemple, c'est sa prise de position pour défendre les territoires ruraux, et notamment les départements ruraux, pour avoir une certaine solidarité territoriale au niveau de la péréquation. On s'aperçoit aujourd'hui que les territoires qui sont riches, qui ont de l'argent, peuvent partager une part de leur gâteau. Et il me semble que cette part de gâteau peut revenir aux territoires fragiles comme les nôtres, qui sont des territoires ruraux. Pour respecter l'équilibre national, et le bien être des gens, je pense que l'on besoin des territoires riches et des territoires ruraux, pour une équité territoriale. Avec Gérard Roche on a la même fibre sociale, politique de centre droit, avec une forte orientation sociale. Enfin, pour travailler avec un sénateur sans le nommer, je crois que le mandat de sénateur est complémentaire à son mandat de président du Conseil général. Quand vous êtes parlementaires vous avez les portes qui s'ouvrent au niveau national, et ça permettra de renforcer son action au quotidien, au plus prêt des acteurs de notre territoire.

 

Quand on fait équipe avec Gérard  on est complètement complémentaire sur la Haute-Loire. lui il est au centre-est, et moi je suis sur l'ouest avec une région bien caractéristique, et je crois que notre action sera complètement complémentaire sur l'ensemble de la Haute-Loire. Et c'est la même chose avec Olivier Cigolotti qui est sur l'est, c'est un ami que je connais très bien, on a à peu près la même vision des choses, et je crois que nous aurons aussi une action complémentaire sur le département, si les électeurs nous font confiance.

 

Haute-Loire Infos : On vous prête beaucoup d'ambitions pour le brivadois, est-ce que vous pensez le matin en vous rasant à 2012 et aux législatives ?

 

Jean-Pierre Vigier : Non, pour l'instant comme dirait l'autre, à chaque jour suffit sa peine. Si vous voulez, moi j'ai un engagement politique, mais quand on fait de la politique on fait d'abord de l'aménagement du territoire, donc on a une vision d'aménagement du territoire. On développe son territoire, on est amoureux de son territoire, et on l'a au fond des tripes ! Gérard a fait appel à moi dans le cadre des sénatoriales, et je me concentre pour l'instant sur cette campagne là, et je crois que c'est important d'être aux côtés des élus, d'être à leur écoute, à leur service, et au service du département. Voilà pour l'instant ma réflexion, à chaque jour suffit sa peine !

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
VDS AUDI A4 2.0 TDI
AUDI A4 AMBITION LUXE NOIRE INTERIEUR BEIGE 1ERE MAIN ENTRETIEN CONCESSION OPTIONS-EQUIPEMENTS : TOIT OUVRANT ELECTRIQUE,JANTES ALU...
Voitures

Tout le bon coin [+]