Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


07 mars

L'école LC Formation remontée contre le Conseil régional...


Les députés Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Vigier se sont rendus vendredi en fin de journée devant la permanence du Conseil régional d'Auvergne, au Puy-en-Velay, afin d'apporter leur soutien à l'école privée LC Formation que gère Jean-Marc Servant, et qui vient de se voir retirer la possibilité de percevoir la taxe d'apprentissage. Celà a suscité de vifs échanges avec Arlette Arnaud Landau, vice-présidente du Conseil régional, chargée de la formation..

LC Formation a reçue une bien mauvaise nouvelle. Cette école privée (hors contrat avec la région) installée à la zone de Nolhac à Saint-Paulien,  propose la formation d'élèves au CAP de conducteur routier, mais elle vient de se voir retirer la possibilité de percevoir la taxe d'apprentissage. Une décision qui la priverait de 95 % de son financement, selon son gérant Jean-Marc Servant. C'est ce qu'il a eu l'occasion d'expliquer dans un courrier envoyé mi février au président du Conseil régional "Cet arrêté a été pris par le ministre de l'Education Nationale et notre établissement a disparu de la liste des établissements habilités à percevoir la taxe d'apprentissage ". Afin d'afficher son mécontentement et son inquiétude, il a eu l'occasion de se rendre vendredi en fin de journée devant la permanence du Conseil régional d'Auvergne, boulevard Carnot, au Puy-en-Velay. Sur place, il a reçu le soutien des deux députés de la Haute-Loire, Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Vigier. Arlette Arnaud Landau, vice-présidente du Conseil régional était également présente, et autant dire que l'ambiance était tendue. Des parents d'élèves ont eu l'occcasion de lui demander ce que faisait la Région par rapport à la situation vécue par les élèves en pleine année scolaire. Elle a répliquée qu'il fallait s'adresser à l'Etat, et qu'il s'agissait d'appliquer une loi qui avait été votée. Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Vigier ont regretté que l'on stoppait une formation à mi-parcours, et qu'il fallait trouver une solution d'urgence, afin de ne pas les laisser sur le carreau, tout en précisant que la taxe d'apprentissage était affectée à la Région, et que de ce fait, elle devait assumer ses responsabilités. Une réunion est prévue mercredi prochain avec le Rectorat, la Région, et la DIRECCTE. En attendant les principales sociétés de transports ont apporté leur soutien à LC Formation, car les jeunes formés par l'école ont tous un emploi à la clé.

Des échanges tendus entre Arlette Arnaud Landau et une parent d'élève...

L'école est à l'arrêt depuis lundi dernier...

Conséquence immédiate de ce manque de financement, l'école est arrêtée depuis lundi dernier. L'emploi de cinq professeurs d'enseignement général et de trois formateurs serait directement menacé " Nous sommes dans l'attente d'une réunion avec l'inspection académique et la direction du travail. Cela fait trois semaines que l'on nous amuse. Nous avons aujourd'hui 8 élèves et autant de parents qui ne savent plus quoi faire. Et cela met en péril notre entreprise ", déclare Jean-Marc Servant, qui espère pouvoir obtenir de la région une solution financière pour pallier le manque à gagner " Des grosses entreprises de la Loire et de la Haute-Loire nous soutiennent " précise t-il, en rappelant qu'il n'y a que deux écoles de ce type en Auvergne, avec une autre à Aurillac qui se trouve dans la même situation. Aucune autre ne propose une formation pour le CAP.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Loue gîte 1 à 47 places
La Cabourne (Gorges de l'allier). Chbres de 2 à 6 pers. 2cuis., 2 salles de séj., 1 biblio. terrain 800m2.
Tourisme et locations vacances

Tout le bon coin [+]