Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


22 janvier

L'invité du week-end : Olivier Hirsch, entraîneur de l'ASMB...


Olivier Hirsch est notre invité ce week-end. L'entraîneur de l'ASM Basket a bien voulu répondre à nos questions sur la reprise en main de l'équipe, ses talents et ses couacs, sur son rôle de coach, et sur les passions qui l'animent...

 

Haute-Loire Infos : Vous avez pris le relais de Jean-Michel Sénégal, est-ce difficile pour vous, et êtes-vous aujourd’hui aussi motivé qu’en début de saison ?

 

Olivier Hirsch : Il n’est jamais simple de succéder à un entraineur ayant amené au club une belle notoriété. Aujourd’hui nous avons un nouveau challenge, celui de sortir le club de la zone de relégation avec une équipe ne comptant pas de joueur américain. Mon équipe, Franck Bornerand et moi-même allons tout mettre en œuvre pour que cette saison soit une réussite malgré un départ raté et croyez-moi la motivation qui nous anime est vive.

 

Haute-Loire Infos : Comment avez-vous vécu la séparation avec Elliot Hatcher ?

 

Olivier Hirsch : Comme un nouveau départ pour l’équipe.

 

Haute-Loire Infos : Le fait que l’ASMB soit l’une des équipes qui dispose de l’un des plus petits budgets constitue t-il un handicap, et pourquoi ?

 

Olivier Hirsch : Oui et non. Oui car nous sommes dans l’obligation d’être très restrictifs sur certains postes de dépenses comme par exemple celui concernant les déplacements. Non car les clubs aux plus gros budgets ne disposent pas forcément des meilleurs équipes. Quand on n’est pas riche on est plus malin sur le recrutement et inventifs dans le contenu du jeu. Si nous ne pouvons pas nous reposer sur le talent que possèdent la plupart de nos adversaires, l’équipe du Puy, elle, doit et fait preuve  depuis quelques semaines, de réelles valeurs collectives.

 

Haute-Loire Infos : Si vous aviez une baguette magique, que changeriez-vous aujourd’hui ?

 

Olivier Hirsch : Sur le plan sportif, j’offrirai à certains de mes joueurs quelques centimètres ou de la détente pour qu’ils puissent dunker, à d’autres j’offrirai un shoot à trois points voir tout simplement un shoot. Plus sérieusement d’un point de vu global, je ferai en sorte d’éradiquer la pauvreté dans le monde car malheureusement la direction que prend notre société dépendante désormais de la mondialisation, n’a que faire des gens qui crèvent de faim comme c’est le cas à Haïti par exemple !

 

Haute-Loire Infos : Parlons de l’homme qui se cache derrière vous, quelles sont vos passions en dehors du basket, comment occupez-vous vos temps libres ?

 

Olivier Hirsch : En dehors de ma première passion qui est de passer du temps avec ma famille, je suis dingue de basket. Je regarde tous les matchs qui passent à la télévision. Les matchs de NBA qui passent la nuit, je les enregistre. J’aime beaucoup aussi  l’histoire, la politique.

 

Haute-Loire Infos : Quel est votre principal défaut, et votre principale qualité ?

 

Olivier Hirsch : J’ai tord de penser que l’homme est bon, alors que l’homme est un loup pour l’homme.

Ce défaut dans certaines circonstances s’avère être  une qualité.

 

Haute-Loire Infos : Si vous pouviez changer de métier ou de ville, que feriez-vous et où iriez-vous ?

 

Olivier Hirsch : Je n’ai nullement envie de changer de métier et cette ville à taille humaine me plait beaucoup.

 

 

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Destockage : Rondins chanfreiné
D10 2m classe 4 Dispo : 137 unités - 4.30€ TTC/Pièce D8 2m Classe 4 Dispo : 58 unités - 2.75€ TTC/Pièce
Divers

Tout le bon coin [+]