Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


21 septembre

La précarité s'installe en Haute-Loire...


La précarité s'installe en Haute-Loire. C'est le constat effectué par le Secours-Populaire au vu des statistiques de l'année 2016. 700 familles y ont eu recours à ce jour, 1950 personnes ont été accueillies dans les 4 antennes départementales. Il y a de plus en plus de familles monoparentales et de retraités. Des personnes qui ont des difficultés à régler les factures d'électricité ou de gaz, et qui ont du mal à financer des soins médicaux. La santé est d'ailleurs au coeur de la nouvelle campagne de l'association que ce soit au niveau national ou départemental...

La pauvreté et la précarité gagnent du terrain en Haute-Loire. 1950 personnes fréquentent à ce jour les permanences d’accueil du Secours populaire en Haute-Loire. Cela représente 700 dossiers. Parmi ceux qui poussent la porte de l’association, de plus en plus de familles monoparentales (190), de jeunes femmes complètement démunies, mais aussi des retraités. Ces chiffres sont en hausse constante, ils préoccupent les  responsables de l’association départementale. Il y a dix ans de cela, ce sont des personnes provenant de milieux défavorisés qui frappaient à la porte de l’association, aujourd’hui elle accueille des chômeurs, des travailleurs précaires, des familles monoparentales, des jeunes couples avec enfants, des jeunes sans ressources, des étudiants, des lycéens, des demandeurs d’asile, des personnes provenant des pays de l’Est et du continent Africain qui fuient les guerres. Enfin, le Secours-Populaire auvergnat est engagé dans plusieurs missions à l’international. Il soutient des projets à Madagascar et au Nicaragua (réhabilitation d’une école, aménagement d’un centre de soins, construction d’une coopérative porcine, construction de réservoirs d’eau, ou participation à des actions d’hygiène et de soins).

Les aides proposées par le Secours-Populaire…

Le Secours-Populaire, fort d’une centaine de bénévoles répartis sur 4 antennes départementales (Le Puy-en-Velay, Brioude, Monistrol/Loire et Sainte-Florine) tient des permanences toute l’année pour accueillir les personnes en difficulté. C’est ce que l’on a expliqué lors d’une conférence de presse, mardi, au Puy-en-Velay. Il apporte une aide alimentaire aux plus démunis (colis alimentaire) moyennant 1 euro, une aide administrative et en insertion professionnelle, un accès et maintien au logement, avec l’aide des assistantes sociales du Conseil départemental, du CCAS du Puy, de la CAF, et du Tremplin. Il propose également un accompagnement éducatif et scolaire, un accès au sport et aux vacances, mais aussi un accès à la culture et aux loisirs, à travers des places de cinéma et de cirque. Il ne faut pas oublier l’aide vestimentaire. Dans sa boutique située 39, avenue Foch, il fournit à très bas prix, des vêtements et des chaussures. Une grande vente sera organisée, comme chaque année, les 19 et 20 novembre à la salle Jeanne d’Arc, au Puy-en-Velay.

Lors du bilan effectué mardi dans les locaux du Secours-Populaire au Puy-en-Velay...

Pratique : Les dons peuvent être envoyés par chèque au Secours populaire français, 54 avenue Maréchal Foch, BP 70140, 43004, Le Puy-en-Velay Cedex, ou directement effectués sur le site internet du SPF43.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Twingo Perrier
16V 2001 chaussée pneus hiver CT ok 90 000km 2 800 €
Voitures

Tout le bon coin [+]