Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


31 août

Laurent Wauquiez a pris de l'altitude pour sa rentrée politique...


La rentrée politique de Laurent Wauquiez s'est faite dimanche avec la désormais traditionnelle ascension du Mézenc. Entouré de ses sympathisants, le député-maire du Puy a eu l’occasion de lancer sa campagne pour les élections régionales Auvergne-Rhône-Alpes, nouvelle Région dont il vise la présidence. Près de 1200 personnes ont assité à son discours. Parmi elles : Brice Hortefeux, député européen, Patrick Mignola, le chef de file centriste aux régionales, Louis Giscard d'Estaing, vice-président de l'UDI...

C'est entouré de ses proches et de ses sympathisants que Laurent Wauquiez a effectué sa rentrée politique. Le député-maire du Puy a prononcé dimanche après-midi son premier discours de campagne pour les élections régionales Auvergne-Rhône-Alpes, avant d'effectuer la montée du Mézenc. Près de 1200 personnes étaient présentes. Parmi elles, de nombreux sympathisants, mais aussi plusieurs personnalités comme Hortefeux député européen, Patrick Mignola, le chef de file centriste aux régionales, Louis Giscard d'Estaing, vice-président de l'UDI, Bernard Accoyer député de Haute-Savoie et ancien Président de l'Assemblée nationale. Laurent Wauquiez a mis l'accent sur l'unité de la Droite et du Centre face à une gauche divisée, en précisant qu'il menait une campagne de terrain depuis plusieurs mois. Il a rappelé qu'il ne serait pas candidat à un poste ministériel en 2017 s'il remportait les éléections de décembre 2015 en Rhône-Alpes Auvergne « Nous voulons donner un nouveau souffle à cette région, loin des discours sous les plafonds dorés parisiens. Nous allons porter une politique autour de valeurs. Il faut remettre cette région sur le terrain de l'emploi ». Depuis 2004, Rhône-Alpes et Auvergne sont des régions dirigées par le PS.  Laurent Wauquiez entend bien changer la donne, en profitant du discrédit du pouvoir en place à l'échelon national, et du déchirement de la Gauche. Il doit faire face, tout de même, à un candidat qui entend bien jouer les trouble-fêtes, Christophe Boudot, du Front National.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends vétements garçon 3 et 4 ans
trés bon état (marques : orchestra, sergent major, creeks...) et beaucoup de choix
Divers

Tout le bon coin [+]