Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


19 juillet

Le barrage de Poutès revu et corrigé...


Il y a du nouveau en ce qui concerne le barrage de Poutès. L’édifice pourrait passer de 17 à 4 mètres de hauteur. Un bon compromis pour les élus et les défenseurs de l’environnement. Une solution alternative au barrage sur l’Allier présentée lundi par EDF à Alleyras aux élus du département. Le projet doit être présenté aux ministres de l’environnement et de l’énergie. EDF a chiffré son projet à 10,9 millions d’euros pour la branche Allier, et 2,8 millions pour la branche Ance du Sud. Dans le projet d’EDF, la production serait maintenue à hauteur de 90 %.

 

 

   

 

Le barrage de Poutès avant et après...

 

Les premières réactions...

 

Voici les premières réactions adressées à notre rédaction, tout d'abord celles des écologistes, voici leur communiqué :

 

Nous nous réjouissons de l'évolution favorable du dossier du barrage de Poutès. La voie de la raison semble enfin proche d'aboutir. Elle correspond parfaitement aux souhaits et propositions des Verts puis de EELV ,depuis des années, en concertation avec les associations de défense de l'environnement et des rivières..Il est donc bien techniquement possible de conserver un potentiel de production d'energie hydro'électrique sur le site de Monistrol d'Allier ( environ 90 % de la production actuelle) tout en assurant une quasi transparence pour la faune piscicole et les sédiments.


EDF a fini par comprendre que le dogmatisme n'était plus de mise et que son image de marque avait tout à gagner à une coopération loyale avec les écologistes. Pour EELV43 , l'hydroelectricité est une energie renouvelable indispensable dont le potentiel de production doit être maintenu  en tenant compte désormais de l'équilibre écologique des rivières, préoccupation qui était totalement absente lors de la construction de la plupart des barrages il y a plusieurs décennies. Elle a sa place, à côté de l'éolien, du solaire thermique et photovoltaïque, de la biomasse dans le bouquet des énergies propres à développer dans le cadre d'une politique très volontariste de réduction des gaspillages d'energie.


La protection des fleuves et la qualité des eaux douces nécessite des politiques courageuses qui vont bien au delà de la gestion des ouvrages hydroelectriques : réduction des pollutions agricoles, industrielles et domestiques, économie des prélévements, respect des zones de divagation des cours d'eau, préservation voire reconquête des zones humides ...Tous ces objectifs sont en principe ceux des SAGE (schémas d'aménagement et de gestion des fleuves )qui sont en cours d'élaboration et dont le volontarisme et la mise  en oeuvre effective sont la condition indispensable du sauvetage de nos rivières.

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends salon cuir
Salon cuir vanille + merisier composé de 1 canapé 3 places + 2 fauteuils Très bon état 950€
Divers

Tout le bon coin [+]