Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


17 octobre

Le harcèlement prend de l'ampleur en milieu scolaire...

L'interview de Constantin Kontaxakis...

Le harcèlement en milieu scolaire prend des proportions inquiétantes en Haute-Loire comme partout ailleurs. Le phénomène a pris de l'ampleur depuis une dizaine d'années, et inquiète les enseignants. Ils ont décidé de prendre le taureau par les cornes, en organisant une journée d'information ce mercredi 17 octobre à l'IUFM du Puy-en-Velay. Parents, élèves et enseignants vont être sensibilisés au problème, à travers une séance de formation, et une conférence-débat sur le thème du harcèlement et du cyber-harcèlement...

Moqueries, racket, et maintenant messages ciblés sur les réseaux sociaux...les formes de harcèlement se sont diversifiées au fil des années, et aujourd'hui les réseaux sociaux n'ont pas arrangé les choses, à tel point qu'il faut parfois faire appel aux forces de l'ordre pour mettre un terme à certaines situations. De tout celà, il en sera question lors de la journée de sensibilisation proposée ce mercredi 17 octobre par les chefs d'établissements des collèges du bassin du Puy, en étroite collaboration avec le CDDP. La première partie va permettre de former les conseillers principaux d'éducation, les infirmières scolaires et les documentalistes sur les réactions qu'ils doivent avoir s'ils ont à faire à des cas de harcèlement. La seconde sera consacrée au grand public. Il sera convié à une conférence-débat sur le thème du harcèlement et du cyber-harcèlement, à 18h, à l'amphithéâtre de l'IUFM du Puy. Deux intervenants ont été invités pour l'occasion : Jean-Pierre Bellon, professeur de philosophie, Bertrand Gardette, conseiller principal d'éducation, et Christophe Desomer, directeur du CDDP du Cantal.

Lors de la présentation de la journée sur le harcèlement...

Le phénomène prend de l'ampleur depuis une dizaine d'années...

Lors d'une conférence de presse destinée à présenter cette journée particulière, les chefs d'établissements n'ont pas caché leurs inquiétudes sur les différentes formes de harcèlement auxquelles ils sont régulièrement confrontés. Il s'agit pour eux de briser le silence, et de sensibiliser les jeunes et moins jeunes aux risques qu'ils encourent, qu'ils soient victimes ou témoins de harcèlement. Tous doivent être au courant des responsabilités qu'ils ont par rapport au phénomène qui n'a cessé de s'amplifier depuis une dizaine d'années en Haute-Loire. L'arrivée des téléphones portables, et des réseaux sociaux n'a pas arrangé les choses. Il est d'ailleurs de bon ton de débarquer avec le dernier smartphone à la mode, dans la cour du collège, et de régler ses comptes sur des réseaux sociaux comme Facebook. Les paris vont également bon train, et il est très facile pour certains de se retrouver à l'écart de ses camarades, ont expliqué Daniel Rousseau, le principal du collège de Saint-Julien Chapteuil, et Constantin Kontaxakis, principal du collège de Corsac, à Brives-Charensac. Pas facile ensuite de briser la loi du silence, et de faire respecter le règlement intérieur d'un établissement scolaire.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
VENDS FORD CMAX TDCI 2.0l 136 CV
115000 Kms, 2004 Jantes alu, Clim auto bi-zone, barres de toit vitres élec. av. & arr., bon état gén.
Voitures

Tout le bon coin [+]