Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


20 août

Le Puy : L’abattoir communautaire du Puy à plein régime cet été...


La trêve estivale ne rime pas forcément avec repos pour tous. L’abattoir communautaire du Puy-en-Velay, bat son plein et réalise en ce moment ses plus grosses journées d’abattage de l’année. Franck Paillon, Michel Roussel, et Gérard Gros, trois élus de la commission « Aménagement de l'espace communautaire, urbanisme, travaux et équipements » ont profité d'une journée d’abattage ponctuel pour visiter les locaux, en présence du directeur Jacques Breysse, et échanger sur les principaux enjeux liés à cet équipement communautaire...

L'abbatoir communautaire du Puy tourne à plein régime cet été. Globalement la structure se porte bien et progresse régulièrement dans les volumes traités tant en abattage qu'en découpe puisque les deux activités sont assurées sur le site. Les élus s'enorgueillissaient d'avoir pris la bonne décision de délocaliser l'abattoir à Polignac voilà déjà 7 ans. En effet, malgré le doute quant à la visibilité sur l'avenir de l'abattoir de Polignac  à l'époque, force est de constater que la collectivité n'a qu'à se louer de son exploitation Sous la responsabilité de Jacques Breysse une équipe de 27 personnes assure au quotidien un travail de qualité conforme à la demande de plus de 60 Clients.

Début juillet jusqu’à fin août, l’abattoir du Puy-en-Velay, spécialisé dans l’abattage pour les boucheries locales, rend service à l’abattoir Deveille SAS situé à Feurs dans la Loire, un abattoir industriel spécialisé dans le traitement de gros bovins, fermé pour travaux, cet été.  En ce moment, l’abattoir du Puy  se charge donc d’abattre un jour par semaine, en plus de son travail habituel, une centaine de jeunes bovins. L’abattoir Deveille s’est naturellement tourné vers Polignac pour avoir déjà fait abattre des agneaux à l'abbatoir communautaire du Puy. Pour ce cas ponctuel de dépannage, les équipes du Puy-en-Velay ont été réorganisées. Une équipe de découpe a même été créée pour palier l'absence de personnel mobilisé sur la chaine d'abattage. Sur la journée de visite organisée il y a quelques semaines, ce sont 50 bovins de la Manche, 38 de Saône et Loire et 12 de la Loire qui ont été abattus et préparés pour l’abattoir Deveille, soit un rythme d’abattage de 17 par heure. Dès la rentrée en septembre, les 27 salariés de l’abattoir du Puy-en-Velay reprendront leur rythme habituel de travail. Le site de POLIGNAC traite toutes les espèces  que sont le porc le veau, le bœuf et enfin l'agneau.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Ampli guitare Marshall
vds. Ampli Marshall JCM 900 - 100W+baffle 1960 A - 100w + cables, cordon, pédale effet. Comme neuf, très peu servi. Prix : 1000€ à débattre.
Divers

Tout le bon coin [+]