Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


15 octobre

Le Puy : Malaise à l'hôpital Sainte-Marie...


La température monte d'un cran à l'hôpital Sainte-Marie au Puy-en-Velay. Le personnel proteste contre la remise en cause de la convention collective, et les répercussions que celà peut avoir sur les acquis sociaux. Une partie des salariés s'est mis en grève lundi à l'appel de l'intersyndicale, pour demander la reprise des négociations. Pour se faire entendre, il n'ont pas hésité à filtrer les entrées au centre hospitalier...

L'ancienneté, les jours fériés, les primes, les promotions professionnelles...la remise en cause de la convention collective à l'hôpital Sainte-Marie, est loin de faire l'unanimité au Puy-en-Velay. Le bras de fer est, semble t-il, engagé entre les salariés et la direction, à tel point qu'une partie du personnel a décidé de faire grève lundi, à l'appel de l'intersyndicale. Il n'a d'ailleurs pas hésité à filtrer l'accès à l'établissement pour se faire entendre. Ce mécontentement ne date pas d'aujourd'hui, puisqu'une motion avait été signée en 2010 pour exiger le retrait du projet concernant la révision de la convention collective par le syndicat employeur FEHAP. Depuis, c'est un dialogue de sourds entre les salariés et les syndicats CGT, FO, CFDT, et CGC. Aujourd'hui les salariés ont décidé de jouer la carte de la solidarité pour conserver leurs acquis, et il n'y a pas que ceux qui travaillent sur le site du Puy-en-Velay, puisque les autres établissements Sainte-Marie en France sont concernés par la remise en cause de la convention, également un certain nombre de maisons de retraite. L'intersyndicale demande une reprise des négocaitions, le maintien de la CC51 comme elle existait avant la dénonciation de la convention collectivre par la FEHAP, le rattrapage du pouvoir d'achat (perte de 20% en 10 ans), et bien sûr l'augmentation des salaires. Les responsables syndicaux ont alerté les élus, le député Jean Pierre Vigier, a précisé dans un courrier qu'il avait adressé une question concernant cette question de convention collective, à la Ministre des affaires sociales et de la santé. Au Puy-en-Velay, l'hôpital Sainte-Marie emploie près de 1000 personnes, mais ils sont plus de 2000 a être concernés par le projet de révision de la convention collective en Haute-Loire.

Les salariés de l'hôpital présents à l'entrée de l'établissement...

Retour