Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


26 février

Le Puy : Un vaste réseau de trafic de stupéfiants démantelé...


14 personnes impliquées dans un trafic de drogues ont été interpellées à la suite d'une enquête de longue haleine menée par la police du Puy-en-Velay, en étroite collaboration avec la police judiciaire de Clermont-Ferrand. 6 d'entre elles ont été écrouées, d'autres ont été placées sous contrôle judiciaire, et 2 ont été remises en liberté. Plusieurs kilos de cannabis ont été revendus entre le Puy-en-Velay, Langogne, et Saint-Priest, dans la banlieue lyonnaise...

 

On en sait un petit peu plus sur le trafic de stupéfiants qui vient d’être démantelé par la police et le SRPJ de Clermont-Ferrand. Les hommes de la brigade de sûreté urbaine du commissariat ponot ont fourni quelques explications sur l’enquête qui a été menée, mardi, lors d’un point-presse à l’Hôtel de Police du Puy-en-Velay. Au total, 14 personnes sont mises en cause dans le nouveau trafic de stupéfiants démantelé entre le bassin ponot, la région lyonnaise, la lozère et l'Hérault. Six individus âgés d'une vingtaine d'années ont été écroués, d'autres ont été placés sous contrôle judiciaire, ou remis en liberté.

 

Une enquête à plusieurs tiroirs...

 

Les faits qui viennent d'être dévoilés au grand jour remontent  au mois d'octobre 2011. Un jeune ponot avait été interpellé par la BAC, en possession d'une petite quantité de cannabis. Celà a permis aux enquêteurs d'identifier son fournisseur, ainsi que des complices. Un deuxième fournisseur a été interpellé en octobre 2012. Il a reconnu avoir fait plusieurs voyages entre la banlieue lyonnaise (Saint-Priest) et le bassin ponot, dans le but d'écouler plusieurs kilos de cannabis. L'un de ses complices a été interpellé. Tous les deux ont été écroués. Sur commission rogatoire, les policiers ont pu ensuite identifier un autre fournisseur domicilié à Montpellier, et un complice basé en Lozère. " C'est en étroite collaboration avec la brigade de stupéfiants du SRPJ de Clermont-Ferrand que l'on a pu identifier la tête de réseau, basée à Saint-Priest, il s'agissait du principal fournisseur. Un véritable travail de fourmi a été réalisé, un travail de filature et d'écoutes téléphoniques ", a expliqué le commissaire principal, Alfred Lenglet, aux côtés du capitaine Pascal Mazière. La suite de l'enquête a permis l'interpellation de 6 individus le 12 février dernier, en Lozère, à Mende, Saint-Chely d'Apcher, et le Puy-en-Velay. 500 grammes de cannabis ont été saisis, ainsi que de l'herbe, et plusieurs centaines d'euros. 3 personnes ont été écrouées, dont un ponot. La dernière interpellation remonte au 19 février dernier à Lyon. Il s'agissait du fournisseur principal.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Terrain à vendre
A vendre au Monastier, quartier "les Hourches" terrains lotis de 650 à 1300 m²
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]