Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


26 mars

Le Puy-en-Velay : Les enfants acteurs de leur sécurité...

Léon, Marius et Alisson interrogés sur le projet...

La Ville du Puy-en-Velay est à l'écoute des élèves sur la sécurité routière, et elle le prouve. Les élèves de CM2 de l’école Saint-Joseph/Le Rosaire ont en effet identifié au cours de leurs sorties des difficultés pour concilier leur circulation de piétons avec celle des automobilistes. Ils ont été reçus en Mairie du Puy-en-Velay en janvier dernier afin de faire part de leur constat à Laurent Wauquiez. Après quelques semaines de réflexion sur ce sujet, des mesures concrètes ont été prises par les services de la Ville et les élus...

 

Un constat établi par les élèves de CM2 du Rosaire/Saint-Joseph...

 

En janvier dernier, les 27 élèves de cette classe, accompagnés par leurs enseignants, Gilles Delabre et Anne Céline Jarnac, sont partis pour une marche dans la cité Ponote, empruntant des circuits qu’ils utilisent périodiquement ou très régulièrement comme pour se rendre sur les aires de sport de Massot. En petits groupes et munis d’un plan de la ville, ils ont souhaité faire un reportage écrit et illustré de photos pour pointer les dangers, mais aussi les solutions entrevues, sans omettre de signaler les points positifs rencontrés au cours de cette ballade civique au cœur du Puy-en-Velay.

 

Le dossier présenté par les élèves a mis en avant une difficulté situé boulevard Carnot. Lors de cette sortie les enfants ont pointé du doigt le danger que représente la contre allée du Boulevard Carnot située non loin de leur école. Les jeunes piétons ont signalé que les véhicules roulaient à vive allure. Ils ont proposé tout d'abord que le panneau « danger sortie d'écoliers » soit descendu pour une meilleure visibilité des automobilistes. Ensuite, ils ont proposé la mise en place d'un dos d'âne dît « coussin berlinois ».

 

Des décisions concrètes prises par la municipalité...

 

Conscient de l'enjeu que représente la sécurité des pétions et particulièrement des enfants, Laurent Wauquiez a demandé aux services de la Ville de se rendre sur place avec Christian Reynaud, conseiller municipal délégué à la circulation et au stationnement. La municipalité a décidé de baisser le panneau « danger sortie d'écoliers ». Elle a également décidé d'implanter un coussin berlinois à l'entrée de la contre-allée du boulevard Carnot menant à l'école pour contraindre les automobilistes à modérer leur vitesse. Enfin, la municipalité a également décidé de classer les rues du quartier en zone 30. Le coût global de l'opération est estimé à 6 000 euros.

Retour