Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


15 et 16 novembre

Le Secours Catholique s'organise face à la précarité...


Dans son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France, le Secours catholique pointe une paupérisation de la population, chez les seniors notamment, à cause de carrières instables. L'association indique que la pauvreté n'a jamais été aussi forte en France, depuis 2012. Les moins de 20 ans sont les plus touchés, avec les familles monoparentales et les étrangers, une situation à laquelle n'échappe pas le département de la Haute-Loire. Les 307 bénévoles du Secours-Catholique sont mobilisés pour aider les plus démunis. Une grande collecte est prévue ce week-end...

La pauvreté s'intensifie en Haute-Loire, comme partout ailleurs en France. C'est ce qu'indique le rapport annuel effectué par l'association en cette fin d'année 2014. Ainsi, la paupérisation s'accélère chez les seniors en raison de carrières professionnelles de moins en moins stables, et d'une hausse du phénomène d'invalidité. On constate également une augmentation de la solitude chez les plus précaires, particulièrement chez les hommes, et la précarité énergétique est grandissante avec la montée des prix dans ce domaine. Le Secours catholique dit avoir accueilli près de 3000 personnes en Haute-Loire en l'espace d'un an. Parmi elles, de plus en plus de jeunes, des familles monoparentales, des séniors, et de plus en plus d'homme seul, comme Maurice, un routard de 52 ans qui a finalement posé ses valises à Yssingeaux, après un coup de pouce du Secours-Catholique. En attendant de trouver un emploi, il a décidé d'être bénévole au sein de l'association, tout en essayant de passer son permis de conduire, car la difficulté de se déplacer sur le département reste l'un des principaux problèmes rencontrés par les personnes en situation de précarité, et notamment lorsqu'elles partent à la recherche d'un emploi. Ce n'est pas le seul d'ailleurs, il y a aussi ceux qui doivent faire face aux factures énergétiques, et qui ont du mal à s'en sortir avec des revenus n'excédant pas les 600 euros par mois " Les collectivités ont un rôle à jouer ", a souligné Gérard Deygas, président du conseil d'administration du Foyer Vellave, et accessoirement bénévole au Secours-Catholique dans l'Emblavez. Un projet de logement va voir le jour dans ce secteur du département, et il souhaiterait que soit pris en compte le volet de la précarité énergétique. En attendant, il s'agit d'accompagner les propriétaires et les locataires dans l'amélioration de l'isolation des logements qu'ils louent ou qu'ils occupent. Toutes les bonnes volontés sont, semble t-il, réunies pour mieux aider les personnes en difficulté en Haute-Loire, une commission des aides a d'ailleurs été créée pour mieux répondre aus demandes de prises en charge, et le Secours-Catholique comme d'autres associations comme les Restos du Coeur, le Secours-Populaire, le tremplin ou Emmaüs, travaillent désormais en réseau. Mais pour accompagner ceux qui sont dans la précarité, des moyens financiers sont nécessaires, les dons seront donc les bienvenus lors de la collecte nationale du Secours-Catholique ce week-end. L'an dernier, 56 000 euros avaient été récoltés en Haute-Loire.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
VENDS FORD CMAX TDCI 2.0l 136 CV
115000 Kms, 2004 Jantes alu, Clim auto bi-zone, barres de toit vitres élec. av. & arr., bon état gén.
Voitures

Tout le bon coin [+]