Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


1er février

Lejaby : la fin du cauchemar pour les salariées...

L'annonce de Laurent Wauquiez sur le projet de reprise...

C'est la fin du cauchemar pour les 93 salariées de Lejaby à Yssingeaux. Laurent Wauquiez s'est rendu mercredi à l'atelier de production pour faire le point sur les démarches entreprises pour trouver un repreneur du site. Il a annoncé que l'industriel Yssingelais Vincent Rabérin se proposait de reprendre l'entreprise et la totalité de ses salariées à travers un projet axé sur le secteur de la maroquinerie de luxe. C'est le PDG de SOFAMA une entreprise qui emploie 200 personnes dans l'Allier, et qui travaille pour le groupe Vuitton...

Le feuilleton médiatique autour de l'entreprise de fabrication de lingerie féminine a certainement permis d'accélérer les choses, toujours est-il qu'aujourd'hui les salariées de Lejaby entrevoient le bout du tunnel. Le combat qu'elles ont mené depuis l'annonce de fermeture du site a, semble t-il, porté ses fruits. Personne n'est en effet resté indifférent du sort qui leur a été réservé à l'issue de la décision prise il y a quelques semaines par le tribunal de commerce de Lyon. Laurent Wauquiez avait annoncé vendredi dernier qu'il disposait de 9 pistes concernant des repreneurs potentiels, dont 3 sérieuses. De son côté, le président de la République, Nicolas Sarkozy, avait déclaré dimanche, lors de son allocution télévisée, qu'il ne laisserait pas tomber le site d'Yssingeaux. Beaucoup de chemin a été parcouru, en tous les cas, depuis la venue du socialiste Arnaud Montebourg sur le site d'Yssingeaux..,

Un avenir plus serein pour les salariées...

C'est un ouf de soulagement pour les salariées qui vont certes passer de la lingerie féminine à la maroquinerie, mais qui sont sûres d'être toutes reprise avec un CDI dès le 1er mars prochain. En attendant un plan d'accompagnement à l'emploi sera mis en place le 6 février, et tous les outils dont dispose le gourvenement en matière d'emploi vont être utilisés .  Cette réorientation va bien sûr s'accompagner d'un plan de formation pour celles qui accepteront de repartir dans une nouvelle aventure. Des garanties ont été fournies par le donneur d'ordre intéressé par la reprise de l'entreprise, et des investissements à hauteur de deux millions d'euros devraient être réalisés sur place, si l'on en croit Vincent Raberin. Par contre difficile à l'heure qu'il est de donner des précisions sur les produits qui seront fabriqués à Yssingeaux. 

René Souchon satisfait de l'offre de reprise...

Dans un communiqué, René Souchon, le président de la Région Auvergne, se réjouit pour les 93 salariés de l’entreprise d’Yssingeaux. «  Il s’agit », dit-il,  « d’une solution locale apportée par une entreprise auvergnate en plein développement ». Il souhaite que « cette reprise soit la plus aboutie et la plus pérenne ». La Région Auvergne confirme, à l’instar de ce qu’elle avait déclaré vendredi dernier à Yssingeaux par la voix de ses vice-présidents1 présents sur le site de Lejaby, qu’elle est prête au regard de ses dispositifs à apporter son soutien pour accompagner au mieux ce nouveau projet.

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends lave-vaisselle Indesit
Cause déménagement - acheté en 12/08 349€ (facture). Excellent état. Prix:180€
Divers

Tout le bon coin [+]