Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


26 janvier

Lejaby : Une lueur d'espoir à Yssingeaux ?


Une cellule de crise a été créée en préfecture de la région Rhône-Alpes pour trouver un repreneur de l’usine Lejaby à Yssingeaux. Il y aurait 5 à 6 pistes selon le ministre Laurent Wauquiez. Il travaille sur le dossier en étroite collaboration avec Bernard Gallot, et Madeleine Dubois. Certains candidats à la reprise auraient déjà été reçus par le Préfet de la Région Rhône-Alpes, Jean-François Carenco, ils pourraient se rendre dans la cité aux cinq coqs d'ici la fin du mois. C'est peut-être une petite lueur d'espoir pour les 93 salariées de l'atelier de production qui s'apprêtent à recevoir leur lettre de licenciement. Il s'agit bien entendu de trouver un repreneur qui tienne la route, et qui puisse reprendre un maximum d'employés.

 

Les machines resteront sur le site...

 

Une réunion a été organisée mercredi entre Jean-François Carenco, préfet du Rhône et de la région Rhône-Alpes et Alain Prost, dirigeant de la Maison Lejaby. À l’issue de celle-ci, Alain Prost a réaffirmé une nouvelle fois sa volonté, et celle de ses associés, de contribuer à trouver des solutions pour aider les salariés non repris, notamment sur le site d’Yssingeaux. Il a pris à cette occasion l’engagement de céder les machines nécessaires à la poursuite de l’activité sur le site ou de sa ré-industrialisation : « Lejaby est prêt à céder tous les équipements situés dans l’atelier à Yssingeaux mais aussi à examiner la cession d'autres équipements situés à Rillieux, lesquels pourraient contribuer à renforcer un projet sur Yssingeaux ». Cette nouvelle proposition constitue une bonne nouvelle pour Laurent Wauquiez " C'est une première victoire, les machines restent sur le site ", elle permet d’aller au delà de l’engagement de ré-embauchage étendue de 12 à 24 mois et des 500.000 € apportés au Plan de Sauvegarde de l’Emploi dans le cadre de la reprise de Lejaby à la barre du Tribunal de Commerce de Lyon.

 

Les médias se sont emparés du dossier...

 

De nombreux médias s'intéressent au sort des salariées de Lejaby depuis quelques jours, Canal +, mais aussi la télévision norvégienne, suisse et américaine, ainsi que celle du Qatar. Une équipe de TF1 se trouve depuis le début de la semaine à Yssingeaux afin de tourner le reportage qui doit être diffusé ce dimanche soir dans l'émission Sept à Huit. On ne compte pas également les nombreux articles parus dans la presse nationale, c'était encore le cas jeudi dans Le Monde " Les salariées gardent le moral, et il y a une ambiance exceptionnelle sur le site de production. On nous emmène des galettes, des petits-déjeuners... ", nous a confié le responsable CGT Raymond Vacheron. Elles reçoivent en effet de nombreux soutiens, dont ceux des commerçants d'Yssingeaux qui ont placardé des affichettes sur leurs vitrines.

 

Laurent Wauquiez et Arnaud Montebourg sur place à quelques heures d'intervalle...

 

Le socialiste Arnaud Montbourg se rendra à Yssingeaux ce vendredi après-midi, il sera accompagné d’Assya Hiridjee, ex-directrice de collection chez Princesse Tam Tam. Elle s’apprête en effet à créer une nouvelle marque française de lingerie féminine. Une table-ronde est prévue avec les salariés, les syndicats et des élus régionaux. Juste auparavant, le ministre Laurent Wauquiez se rendra à l'usine pour apporter des précisions sur les 5 candidats potentiels à la reprise de l'entreprise. En attendant de connaître précisément quelles seront les issues des négociations engagées par les uns et les autres, les 93 salariées de Lejaby ont décidées de poursuivre l'occupation de l'usine.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vend Short VTT Descente Dainese neuf
"Roar Evo" jamais servi . Perfs. optimums, tissu cordura Mugello et Boomrang Taille M (prix neuf 125€) vendu 55 €
Divers

Tout le bon coin [+]